1 min de lecture Permis de conduire

Hauts-de-Seine : Samir Nasri, Layvin Kurzawa, Jérémy Menez... Des people impliqués dans un vaste trafic de permis de conduire

Une vaste escroquerie aux permis de conduire a été démantelée à la préfecture de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine.

La réforme du permis de conduire est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2016. (illustration)
La réforme du permis de conduire est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2016. (illustration) Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

lls étaient vendus entre 2.000 et 8.000 euros. Une vaste fraude aux permis de conduire, qui profitait notamment à des personnes fortunées, a été mise au jour dans les Hauts-de-Seine. Un dirigeant d'auto-école de Neuilly-sur-Seine, Patrick Antonelli, par ailleurs mari de la chanteuse Amel Bent, ainsi que trois fonctionnaire de la préfecture de Nanterre ont été mis en examen pour corruption. C'est ce que révèle Le Parisien, ce vendredi 13 mai, alors que 258 clients auraient cédé à la tentation.

"Le gérant des auto-écoles s'était entendu avec des fonctionnaires de la préfecture. Beaucoup de personnes ont de l'argent pour payer mais pas toujours le temps de passer le permis. Ils pouvaient débourser jusqu'à 10.000 euros, parfois davantage", explique une source détaillant le fonctionnement de cette vaste escroquerie. Les bénéficiaires obtenaient dès lors le précieux papier rose sans même (re)passer l'examen alors que la somme déboursée étant ensuite équitablement répartie entre les quatre principaux protagonistes à la tête de ce réseau.

Footballeurs et célébrités parmi les bénéficiaires

Mise en place en 2013, l’escroquerie a duré plus d'un an et demi, jusqu'au printemps 2015. Selon Le Parisien, quelques personnalités figurent parmi les clients des quatre suspects. Les footballeurs Samir NasriLayvin Kurzawa et Jérémy Menez seraient notamment concernés, de même que l'animateur de Canal +, Ali Baddou. D'autres footballeurs et hommes d'affaires pourraient également être pointés du doigt dans cette affaire. 

En mai 2015, le préfet des Hauts-de-Seine avait signalé une suspicion de fraude au permis de conduire au parquet de Nanterre. Une enquête préliminaire avait alors été ouverte, confiée à la police judiciaire des Hauts-de-Seine et au groupement d'intervention régionale, jusqu'à l'ouverture vendredi d'une information judiciaire. Le parquet n'a pas encore déterminé s'il entendait poursuivre les titulaires des permis frauduleux

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Permis de conduire Trafic routier Samir Nasri
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants