1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Hauts-de-France : Elise, l'entreprise de recyclage des déchets d'entreprises
2 min de lecture

Hauts-de-France : Elise, l'entreprise de recyclage des déchets d'entreprises

REPORTAGE - L'entreprise Elise à Wambrechies récupère les papiers de bureau depuis 25 ans et permet de faire travailler des personnes en réinsertion.

Dans l’entrepôt les salariés trient papiers, documents et livres récupérés dans la région.
Dans l’entrepôt les salariés trient papiers, documents et livres récupérés dans la région.
Crédit : Franck Antson / RTL
Vous êtes comme ça du 02 juin 2021
04:18
Franck Antson - correspondant RTL dans le Nord
Franck Antson
Journaliste

L’emploi fait partie des priorités à mettre en avant pour les habitants avec également le développement durable. Rencontre avec des pionniers du recyclage de déchets dans le Nord : l’entreprise Elise à Wambrechies récupère les papiers de bureau depuis 25 ans et permet de faire travailler des personnes en réinsertion.

Dans l’entrepôt aux murs de briques, c’est un ballet de camions de livraison, des employés déchargent des bennes remplies de déchets de bureau récupérés dans des entreprises. Christophe, est chargé de la pesée : "C'est comme une ruche. C'est du boulot, du boulot. Chacun sa tâche". 

Depuis 1997, Elise collecte et recycle tous ces papiers, avec des salariés en situation de handicaps ou éloignés de l’emploi. La démarche, à la fois sociale et environnementale, n’a pas changé. "Nous étions deux à l'origine avec une idée simple au départ : il y a du papier dans les entreprises, mélangé aux autres déchets. Faisons en sorte de demander aux gens de trier le papier dans une corbeille spécialement dédiée, venons collecter ce papier, recyclons-le et profitons-en pour créer de l'emploi à destination de gens en difficulté", explique Alexis Pelluaut, le président fondateur du groupe. Ils sont une centaine de salariés employés sur le site lillois, plus de 500 au niveau national. 

Depuis 1997, l’entreprise fait travailler des salariés en insertion ou en situation de handicap. Ici une équipe avec Alexis Pelluaut, président d’Elise.
Depuis 1997, l’entreprise fait travailler des salariés en insertion ou en situation de handicap. Ici une équipe avec Alexis Pelluaut, président d’Elise.
Crédit : Franck Antson / RTL
Depuis 1997, l’entreprise fait travailler des salariés en insertion ou en situation de handicap. Ici une équipe avec Alexis Pelluaut, président d’Elise.
Christophe, l’un des opérateurs chargé du tri.
Maxime, chauffeur livreur récupère les déchets de bureau dans les entreprises de la métropole lilloise.
Alexis Pelluaut, président fondateur de l’entreprise avec un des salariés à Wambrechies.
Les pionniers du recyclage de déchets papier à Wambrechies dans l’entreprise Élise
Dans l’entrepôt les salariés trient papiers, documents et livres récupérés dans la région.
Depuis 1997, l’entreprise fait travailler des salariés en insertion ou en situation de handicap. Ici une équipe avec Alexis Pelluaut, président d’Elise. Crédits : Franck Antson / RTL
Christophe, l’un des opérateurs chargé du tri. Crédits : Franck Antson / RTL
Maxime, chauffeur livreur récupère les déchets de bureau dans les entreprises de la métropole lilloise. Crédits : Franck Antson / RTL
Alexis Pelluaut, président fondateur de l’entreprise avec un des salariés à Wambrechies. Crédits : Franck Antson / RTL
Les pionniers du recyclage de déchets papier à Wambrechies dans l’entreprise Élise Crédits : Franck Antson / RTL
Dans l’entrepôt les salariés trient papiers, documents et livres récupérés dans la région. Crédits : Franck Antson / RTL
1/1

Une vraie aventure humaine

Ces opérateurs, qui ont souvent galéré, sont assez fiers de leur mission. Maxime, est chargé d’aller récupérer des vieux livres et autres documents dans une bouquinerie de Villeneuve-d’Ascq. Plus de 15.000 entreprises font appel à leurs services, parce qu’il y a une obligation de trier ces déchets mais aussi par conviction. La société Elise présente dans 43 sites en France récupère désormais de nouveaux déchets, comme les masques anti-Covid, qui sont ensuite transformés. 

À lire aussi

Pour Alexis Pelluaut et ses équipes les débouchés ne manquent pas : "On a mis en place pendant le premier confinement, une offre déchet Covid pour récupérer et aider les entreprises, pour recycler les masques Covid (...) il y a une prise de conscience générale qui obligent les entreprises à mettre en place des solutions pour la valorisation de leurs déchets". 


À Wambrechies, ces pionniers du recyclage continuent d’innover, quand vous remplissez leurs corbeilles de tri sélectif, c’est toute une chaîne solidaire qui se renforce.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/