2 min de lecture Animaux

Haute-Savoie : 19 bisons qui divaguaient ont été abattus

Les 19 bovidés s'étaient échappés dans des conditions non élucidées. Pour des mesures de sécurité, tous ont été tués vendredi 19 juillet.

Un bison (illustration)
Un bison (illustration) Crédit : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Dix-neuf bisons qui erraient depuis mercredi près de Megève, en Haute-Savoie ont été abattus vendredi 19 juillet au matin par sécurité. Les bisons, dont deux bisonneaux, pesaient entre 300 et 600 kilos. Ils s'étaient échappés dans des conditions non élucidées du domaine où ils étaient élevés. 

La préfecture a d'abord tenté de les rabattre vers leur enclos, sans succès. "Les bisons ne se manœuvrent pas comme un troupeau de vaches" a indiqué Aurélie Lebourgeois, directrice de cabinet du préfet. L'option d'un endormissement a également été étudiée, puis abandonnée : il fallait prévoir de très fortes quantité de produit anesthésique, avec le risque de ne pas toucher une zone du corps où il se serait diffusé rapidement. 

Même si le troupeau est resté loin des zones habitées, la préfecture ne pouvait exclure que des randonneurs les croisent et soient éventuellement chargés. Pour des mesures de sécurité, donc, tous les bisons ont été tués. L'opération s'est déroulée à 9 heures sur le Mont-Joux. La préfecture a indiqué que de nombreuses personnes ont été mobilisées : "trois agents de l'office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, quatre lieutenants de la louveterie et 25 personnels de gendarmerie pour sécuriser la zone". 

Cette affaire est une "honte"

"Le troupeau a été abattu sans incident ni blessé. Ce n'était certainement pas une opération agréable pour ces professionnels mais elle est nécessaire" a concédé Aurélie Lebourgeois. Des modérateurs ont également été utilisés pour atténuer le bruit des tirs. Le préfet Pierre Lambert a "salué le sang-froid et le professionnalisme des personnels qui ont permis de mettre fin à la situation de danger engendrée par la présence de ces animaux sauvages". 

À lire aussi
Élevage de poules pondeuses dans la région Pays-de-Loire. animaux
Bien-être animal : qu'est-ce que l'antispécisme ?

Le troupeau abattu représentait la quasi-totalité des bêtes de l'éleveur Dominique Muffat-Méridol, du domaine de la Sasse. Il les élève, les abat et sert leur viande dans le restaurant du domaine.

Pour lui, cette affaire est une "honte". "On est dans l'absurdité de la réglementation, on marche sur la tête" déclare-t-il. La viande ne pourra pas être consommée puisque les bisons ont été abattus hors abattoir et sans contrôle sanitaire préalable. "Le propriétaire est redevable de leur fuite et ainsi des frais engagés pour les opérations de la matinée" a de son côté rappelé la préfecture.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Abattoir Haute-Savoie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798067486
Haute-Savoie : 19 bisons qui divaguaient ont été abattus
Haute-Savoie : 19 bisons qui divaguaient ont été abattus
Les 19 bovidés s'étaient échappés dans des conditions non élucidées. Pour des mesures de sécurité, tous ont été tués vendredi 19 juillet.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/haute-savoie-19-bisons-qui-divaguaient-ont-ete-abattus-7798067486
2019-07-19 18:31:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mLilo9_XGQXtVq_4bUs59A/330v220-2/online/image/2019/0604/7797772410_un-bison-illustration.jpg