1 min de lecture Harvey Weinstein

Harvey Weinstein : le nom du producteur effacé des planches de Deauville

La mairie de Deauville a fait retirer ce lundi 16 octobre, le nom du producteur, accusé de harcèlement, de la cabine de plage qui avait été baptisée en son hommage en 1998.

Bob et Harvey Weinstein ont leurs noms inscrits sur une planche de Deauville
Bob et Harvey Weinstein ont leurs noms inscrits sur une planche de Deauville Crédit : Capture Twitter / @PhDieudonne
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

Harvey Weinstein n'a plus sa place à Deauville. Ou plutôt, il n'y a plus son nom. La mairie a fait effacer, ce lundi 16 octobre, le prénom du producteur américain de la cabine baptisée en 1998 sur les célèbres planches qui longent la plage. L'homme de 65 ans, star d'Hollywood, est au cœur d'un scandale sexuel depuis que les accusations de harcèlement, d'agressions sexuelles et de viols par plusieurs actrices pleuvent.

Jointe par LCI, qui révèle l'information, la mairie de la ville normande explique que c'est le maire en personne, Philippe Augier, qui a pris la décision de retirer le nom d'Harvey Weinstein. En revanche, celui de son frère, Robert alias "Bob" qui partageait la même cabine, a été épargné. Et pour celui que son ancien chauffeur qualifie de "gros porc d'Hollywood", en plus des accusations en cascades, les sanctions ne se sont pas fait attendre.

Samedi 14 octobre dernier, le producteur s'est vu exclure de l'Académie des Oscars. Parallèlement, le président de la République, Emmanuel Macron, a expliqué lors de son allocution télévisée ce dimanche, qu'il avait "engagé des démarches" pour retirer sa Légion d'honneur à Harvey Weinstein.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harvey Weinstein Harcèlement Deauville
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants