1 min de lecture Animaux

Gypaète barbu, thon méditerranéen... Quelles espèces animales se développent ?

Si un quart des espèces sont actuellement menacées, il en existe d'autres qui au contraire vont mieux et continuent de se développer.

Virginie Garin C'est notre Planète Virginie Garin
>
Gypaète barbu, thon méditerranéen... Quelles espèces animales se développent ? Crédit Image : FRANK PERRY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Léa Stassinet

L'homme et l'animal ont décidément du mal à cohabiter en France. En témoignent les chiffres publiés hier par l'Observatoire de la biodiversité : un quart des espèces sont en danger et ça ne s'arrange pas. Mais dans ce tableau pessimiste, il existe cependant des espèces qui au contraire vont mieux.

Depuis 20 ans, on protège dans certaines régions les zones humides où nichent des oiseaux, ce qui a permis au Bécasseau maubèche ou à la Grande Aigrette, d'aller beaucoup mieux. Le Gypaète barbu a lui été réintroduit dans les Alpes, on en voit de plus en plus. Et puis le thon en Méditerranée a reconstitué sa population grâce aux quotas de pêche. 

Il y a d'autres espèce qui se développent, mais dont on se passerait bien en revanche, ce sont les animaux invasifs. Il y en a deux fois plus qu'il y a 20 ans : 27 espèces ont été introduites volontairement, comme le ragondin, ou par accident, comme le frelon asiatique qui s'attaque aux abeilles, ou encore ces perruches vertes qui se sont échappées d'une cage à Orly et qui aujourd'hui colonisent l’Île-de-France.

À lire aussi
La plongeuse Ocean Ramsey nage avec un grand requin blanc, 15 janvier 2019 Hawaï
VIDÉO - Hawaï : ils nagent avec un requin blanc de six mètres de long

Un bilan cependant très inquiétant

Globalement, le bilan reste quand même très inquiétant : un quart de nos espèces sont menacées comme les chauve-souris, les oiseaux, les poissons. Et tout cela à cause de l'urbanisation, de la pollution des cours d'eau, mais aussi du réchauffement climatique. Et là c'est précis : depuis les années 60, il y a en France 15 jours de gel en moins l'hiver.

Or le gel permet de mettre des espèces en dormance, afin qu'elles se reproduisent mieux au printemps. Mais pour finir sur une note optimiste, voici un film fait par un naturaliste français. Il a mis une caméra près d'une rivière et il a filmé un tronc dont les animaux se servent comme d'un pont. Et bien il a filmé 50 espèces différentes : oiseaux, souris, renard; qui traversent tous au même endroit. C'est un régal.

>
Le petit pont des bêtes, année 2018 Jean Chevallier
La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Animaux Environnement Oiseaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796182026
Gypaète barbu, thon méditerranéen... Quelles espèces animales se développent ?
Gypaète barbu, thon méditerranéen... Quelles espèces animales se développent ?
Si un quart des espèces sont actuellement menacées, il en existe d'autres qui au contraire vont mieux et continuent de se développer.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/gypaete-barbu-thon-mediterraneen-quelles-especes-animales-se-developpent-7796182026
2019-01-10 05:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kjLs7c-LySZS01sUt-X_uQ/330v220-2/online/image/2019/0110/7796182039_un-jeune-gypaete-barbu.jpg