1 min de lecture Guyane

Guyane : Cazeneuve rejette la demande de plan d'urgence de 2,5 milliards d'euros

Le premier ministre a jugé que la demande des meneurs du mouvement social en Guyane était "irréaliste".

Bernard Cazeneuve le 24 août 2016
Bernard Cazeneuve le 24 août 2016 Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Il estime que cette demande est "irréaliste". Bernard Cazeneuve a rejeté, ce lundi 3 avril, la demande des meneurs du mouvement social en Guyane de porter à 2,5 milliards d'euros le plan d'urgence du gouvernement. Il a cependant appelé à "renouer les fils du dialogue" après l'échec des négociations. "Il serait (...) aisé de céder à la facilité et de promettre des mesures et des aides financières d'un montant irréaliste puis d'en laisser la charge et la responsabilité à un autre gouvernement. Ce n'est pas la conception que nous avons de la responsabilité dans la République", a déclaré le premier ministre à Matignon, à l'issue d'une réunion rassemblant 12 membres du gouvernement.

Cette demande d'un nouveau plan d'urgence plus conséquent a suivi le refus de la part des Guyanais du plan d'un milliard d'euros proposé par l'exécutif. Pour l'heure, le dialogue semble être dans une impasse. Les collectifs à la tête des mouvements sociaux avaient déjà annoncé aux abords de cette réunion ministérielle que la situation allait se durcir. Depuis près de deux semaines, ce territoire ultra-marin d'Amérique du Sud est agité par des contestations. De nombreux Guyanais se mobilisent contre l'insécurité et portent des revendications économiques et sociales, accusant l'État de sous-investir depuis plusieurs décennies dans cette région d'outre-mer.

Un mouvement social qui fait émerger des contestations plus anciennes

Ce mouvement est d'une ampleur sans précédent en Guyane. Dans son sillage, d'autres demandes, plus anciennes, ont émergé. Le collectif "Pou La Gwiyann dékolé", qui regroupe les mouvements protestataires, a fait valoir, le 1er avril, sa demande d'un "statut particulier pour la Guyane". Pour Davy Rimane, l'un des membres de la délégation, il existe un lien "trop centralisé et vertical avec Paris", qui gêne la progression de la Guyane. En 2010, un référendum sur l'autonomie de la Guyane avait débouché sur une large victoire du "non".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Guyane Outre-mer Bernard Cazeneuve
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787935630
Guyane : Cazeneuve rejette la demande de plan d'urgence de 2,5 milliards d'euros
Guyane : Cazeneuve rejette la demande de plan d'urgence de 2,5 milliards d'euros
Le premier ministre a jugé que la demande des meneurs du mouvement social en Guyane était "irréaliste".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/guyane-bernard-cazeneuve-rejette-le-plan-de-2-5-milliards-d-euros-7787935630
2017-04-03 17:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vCAUKGMVSYfB35OikJY-gg/330v220-2/online/image/2016/0824/7784575320_bernard-cazeneuve-le-24-aout-2016.jpg