1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Grève des taxis : "On est la seule profession à faire grève pour l'application de la loi", lance un syndicaliste
1 min de lecture

Grève des taxis : "On est la seule profession à faire grève pour l'application de la loi", lance un syndicaliste

REPLAY / INVITÉ RTL - Christian Delomel, président de la chambre syndicale des artisans taxis, réclame au gouvernement l'application de la loi Thévenoud.

Des chauffeurs de taxi manifestent contre UberPop à Bordeaux le 10 février 2015 (archive).
Des chauffeurs de taxi manifestent contre UberPop à Bordeaux le 10 février 2015 (archive).
Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Grève des taxis : "On est la seule profession à faire grève pour l'application de la loi", lance un syndicaliste
05:17

Mobilisés depuis trois jours pour protester contre les VTC, les taxis ont été pointés du doigt par Emmanuel Macron qui juge "inacceptable" de trouver une solution "dans l'agitation et le blocus". Une déclaration plutôt mal accueillie par les manifestants. "Je trouve que c'est plutôt la politique du gouvernement qui est inacceptable", estime Christian Delomel, président de la chambre syndicale des artisans taxis, au micro de RTL.

Concernant la rencontre prévue avec Manuel Valls et le médiateur, les chauffeurs de taxis attendent une application stricte de la loi Thévenoud qui régule l'activité du secteur et encadre la coexistence des VTC et des taxis. "On attend qu'on soit écoutés et qu'on nous comprenne enfin. Nous demandons la suppression des VTC. On sait que c'est chose rêvée, mais nous demandons au moins l'arrêt immédiat des applications illégales. La loi n'est toujours pas appliquée ! On va attendre combien de temps ? On est la seule profession à faire grève pour l'application de la loi", s'insurge Christian Delomel qui réclame également une indemnisation au cas par cas pour "tous les préjudices subis".

Autrement, les taxis pourraient bien se lancer dans une quatrième journée de grève : "Il faut que le chauffeur soit entendu. C'est tout, ce n'est pas compliqué. Mais en France, il faut faire des mouvements de grève".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/