1 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : une partie du dispositif de sécurité a fuité sur internet

INVITÉE RTL - Johanna Primevert, la porte-parole de la préfecture de police de Paris, confirme qu'une note technique a fait l'objet d'une diffusion sur internet, avant l'acte IV de la mobilisation des "gilets jaunes".

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL
>
"Gilets jaunes" : "Une partie du dispositif de sécurité a fuité sur internet" Crédit Image : Christophe Schpoliansky/AP/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Stéphane Carpentier
Stéphane Carpentier et Marie-Pierre Haddad

Un dispositif de sécurité impressionnant. Édouard Philippe a annoncé que 89.000 forces de l'ordre sont mobilisés pour l'acte IV de la manifestation des "gilets jaunes". Selon une information du Parisien, confirmée par l'AFP, une partie du dispositif de sécurité a fuité sur internet

Invitée à l'antenne de RTL, Johanna Primevert, la porte-parole de la préfecture de police de Paris, indique "qu'une partie du dispositif a été diffusée. Bien évidemment, nous avons adapté notre dispositif pour modifier les informations et pour que les forces de l'ordre ne se retrouvent pas en difficulté. Le préfet de police a saisi le procureur de la République pour faire une enquête".

Concernant les interpellations faites dès le début de ce samedi 8 décembre, la porte-parole de la préfecture de police de Paris explique que le dispositif, mis en place est "un dispositif de prévention". Parmi les personnes interpellées, "nous avons des personnes venant de province. Nous avons fait beaucoup de contrôle au niveau des gares et des routes", ajoute-t-elle. 

À lire aussi
Des "gilets jaunes" à Montabon Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : "Chouchoune" et "Coco bel œil" se sont mariés sur un barrage

Nous avons vu des appels sur les réseaux sociaux qui tendaient à blesser des forces de l'ordre

Johanna Primevert, la porte-parole de la préfecture de police de Paris
Partager la citation

Johanna Primevert appelle les parisiens a "une vigilance extrême" : "Nous avons vu des appels sur les réseaux sociaux qui tendaient à blesser des forces de l'ordre, à dégrader voire tuer des forces de l'ordre. C'est un dispositif avec une mobilisation exceptionnel et un quadrillage dense, avec 8.000 forces de l'ordre sur Paris". 

Et d'ajouter : "Si des gens n'ont pas besoin de sortir, oui il vaut mieux qu'ils soient chez eux. Nous avons pris des précautions et donné des consignes aux commerçants de fermer".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Manifestations Sécurité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795850932
"Gilets jaunes" : une partie du dispositif de sécurité a fuité sur internet
"Gilets jaunes" : une partie du dispositif de sécurité a fuité sur internet
INVITÉE RTL - Johanna Primevert, la porte-parole de la préfecture de police de Paris, confirme qu'une note technique a fait l'objet d'une diffusion sur internet, avant l'acte IV de la mobilisation des "gilets jaunes".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/gilets-jaunes-une-partie-du-dispositif-de-securite-a-fuite-sur-internet-7795850932
2018-12-08 09:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cEiEvd_aQF3kp98ChpueDg/330v220-2/online/image/2018/1208/7795852718_johanna-primevert-porte-parole-de-la-prefecture-de-police.jpg