1 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : un an après, 55% des Français approuvent la mobilisation

Selon un sondage Elabe diffusé mercredi, un an après la mobilisation des "gilets jaunes", 55% des Français approuvent le mouvement.

Les "gilets jaunes" à Reims lors de l'acte 27
Les "gilets jaunes" à Reims lors de l'acte 27 Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Un an après le mouvement sans précédent de manifestations des "gilets jaunes", l'heure est au bilan. D'après un sondage Elabe réalisé par BFMTV et diffusé ce mercredi 13 novembre, 55% des Français approuvent la mobilisation, mais 63% ne souhaitent pas qu'elle reprenne. Si plus d'un Français sur deux soutient ou a de la sympathie pour cette mobilisation, 29% y sont opposés ou hostiles et 15% indifférents.

Côté politique, ce sont les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle de 2017 qui sont les plus nombreux (72%) à approuver le mouvement. Ceux d'Emmanuel Macron et de François Fillon y sont les plus hostiles, avec seulement 31% de soutien ou d'approbation, selon cette enquête. 

Pour 64% des personnes interrogées, le mouvement a permis de "créer du lien social" entre les personnes mobilisées. Elles ne sont en revanche que 29% à penser qu'il a permis à Emmanuel Macron "de mieux comprendre les réalités de la vie quotidienne".

Enfin, si 37% souhaitent que "la mobilisation des gilets jaunes reprenne et s'amplifie", près des deux tiers (63%) sont d'un avis contraire, selon cette enquête réalisée en ligne les 12 et 13 novembre auprès de 1.004 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Sondage Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants