1 min de lecture Religions

"Gilets Jaunes" : l'abbé Francis Michel renvoyé par l'Église

VU DANS LA PRESSE - Rendu célèbre avec les "Gilets Jaunes", l’abbé Francis Michel a été renvoyé de l'état clérical. Il s'agit de la mesure la plus lourde que peut prendre l'Église à l'encontre d'un de ses représentants. Il avait notamment entonné un chant hostile à Emmanuel Macron, en juin 2019.

Gilets Jaunes : l'abbé Francis Michel renvoyé par l'Église.
Gilets Jaunes : l'abbé Francis Michel renvoyé par l'Église.
Camille Descroix
Camille Descroix

Cet ancien membre du clergé s'est fait connaître lors du mouvement des "Gilets Jaunes", en 2018, après avoir célébré une messe "anti-Macron" dans l’église du Planquay, dans l'Eure. Vendredi 15 mai, il a été averti de son renvoi de l'état clérical.

L’abbé Francis Michel ne peut plus exercer, rapportent nos confrères du Parisien. Il ne peut plus "célébrer l'Eucharistie, prononcer une homélie, administrer licitement les sacrements de l'Église catholique romaine ni enfin remplir aucune charge de direction dans le cadre pastoral ou avoir une responsabilité dans l'administration paroissiale", détaille le Diocèse d'Évreux.

"J'ai été convoqué et l'évêque m'a signifié mon renvoi. Il voulait que je signe une acceptation, ce que j'ai refusé de faire. Je suis prêtre, quoi qu'on en dise. Car on est prêtre pour l'éternité", a répondu le prêtre déchu. Ce dernier est en conflit avec sa hiérarchie depuis plusieurs années et a déjà été sanctionné par le passé, précise le quotidien.

En juin 2019, il avait été filmé, lors d'une messe avec des "Gilets Jaunes", entonnant des chants hostiles à Emmanuel Macron. Depuis 2016, le prêtre normand est frappé de la mesure de "suspense à divinis", c'est-à-dire qu'il lui est interdit de "conférer tout sacrement et de célébrer tout sacramental". Malgré tout, ce dernier continuait à recevoir dans son église du Planquay un certain nombre de paroissiens très fidèles à ses offices.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Église Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants