2 min de lecture Gers

Gers : un homme reconnaît le meurtre d'une vicomtesse et d'un nonagénaire

Un homme a été interpellé et interné d'office après un violent double meurtre dans un village du Gers.

Un gendarme de Melun, ici en avril 2014 (archives).
Un gendarme de Melun, ici en avril 2014 (archives). Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un homme de 28 ans a été placé jeudi 13 novembre en hôpital psychiatrique, après avoir reconnu le double meurtre dans le Gers d'une vicomtesse de 78 ans dans son château, et d'un villageois de 99 ans sur son pas de porte, pour lequel il a donné des "explications délirantes".

Ces homicides sont d'autant plus marquants qu'ils ont été commis mercredi dans un village très tranquille du Gers, Cazaux-Savès, qui compte 282 habitants. Le jeune homme y a tué, au hasard, deux personnalités locales: d'abord l'ancien garagiste et maire de la commune, Hubert Baron, "volontairement" renversé peu après 12H00, puis la vicomtesse Michèle de Castelbajac, "mortellement frappée" vers 14H00, selon les premiers éléments de l'enquête.

Il aurait agi sous l'effet de voix qu'il entend

"Le mis en cause a déclaré qu'il avait agi volontairement" dans les deux cas, a déclaré le procureur de la République d'Auch, Pierre Aurignac, jeudi devant la presse. "Il donne des explications délirantes sur les motifs de son geste et dit agir sous l'effet de voix qu'il entend", a ajouté le magistrat, soulignant par exemple qu'il estimait être "chez lui au château"...

À lire aussi
Disparition inquiétante de Léa, 29 ans, dans le Gers.. gers
Gers : la gendarmerie lance un appel à témoins pour retrouver une jeune femme

Natif de Bordeaux, le jeune homme vit à Agen et travaille dans le domaine de la viticulture, dans une cave coopérative du Lot-et-Garonne. Inconnu des services de police et gendarmerie, il avait déjà été interné en établissements psychiatriques.

La vicomtesse a été retrouvée le crâne fracassé

Il a été interpellé mercredi après-midi sur le lieu du second meurtre, le château de Caumont, à Cazaux-Savès, à une quarantaine de kilomètres au sud-ouest d'Auch. La châtelaine de 78 ans y gisait, le crâne fracassé.

Veuve depuis juillet, Mme de Castelbajac vivait seule dans ce vaste édifice Renaissance du 16e siècle. Elle était arrivée en 1979 dans le Gers avec son mari, un des nombreux cousins du couturier Jean-Charles de Castelbajac, selon d'anciens reportages de la presse locale.

La vicomtesse aurait passé un coup de fil inquiétant avant son meurtre

Mercredi, des connaissances de la vicomtesse ont reçu un appel inquiétant de sa part. En arrivant chez elle, ils ont rencontré le jeune homme qui n'avait "pas l'air clair" et ont alerté les gendarmes.

Deux heures plus tôt, le jeune homme avait "volontairement" renversé M. Baron qui, à 99 ans, se tenait juste devant chez lui. Il se serait déporté pour le faucher. Secouru par le Samu, le vieil homme est mort dans l'ambulance, selon une source proche de l'enquête.

Le suspect avait un rendez-vous avec une femme rencontrée sur Facebook

Les deux meurtres s'inscrivent apparemment dans une équipée délirante, après un rendez-vous manqué avec une femme contactée sur Facebook. Le jeune homme s'était rendu dans le Gers pour la rencontrer. Mais la femme, surprise et inquiète de le trouver là, avait appelé les gendarmes.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le jeune homme était alors parti. Il avait volé une première voiture, impliquée dans l'accident mortel, puis une seconde qui l'a conduit jusqu'au château de Caumont, au milieu des bois, sans motif apparent.

Les gendarmes ne l'auront pas entendu longtemps en garde à vue car son état mental ne le permettait pas, a fait valoir le procureur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gers Meurtres Psychiatrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775317804
Gers : un homme reconnaît le meurtre d'une vicomtesse et d'un nonagénaire
Gers : un homme reconnaît le meurtre d'une vicomtesse et d'un nonagénaire
Un homme a été interpellé et interné d'office après un violent double meurtre dans un village du Gers.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/gers-un-homme-reconnait-le-meurtre-d-une-vicomtesse-et-d-un-nonagenaire-7775317804
2014-11-13 22:58:09
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Omr7FUhS8m-X49_FFh6Asg/330v220-2/online/image/2014/1012/7774790001_000-par7848092.jpg