1 min de lecture Insécurité

Front national : le procès du cadre incendiaire de voitures s'ouvre ce mercredi

Le procès d'Adrien Desport, jugé pour avoir brûlé des voitures en compagnie d'autres militants du Front national pour dénoncer l'insécurité, s'ouvre ce mercredi à Meaux, en Seine-et-Marne.

Le logo du Front national (illustration)
Le logo du Front national (illustration) Crédit : AFP
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Accusé d'avoir incendié 13 véhicules de la commune de Mitry-Mory ou encore d'avoir simulé une agression au gaz lacrymogène alors qu'il placardait des affiches électorales du Front national dans le seul but de dénoncer l'insécuritéAdrien Desport, 25 ans, doit répondre de ses actes devant la justice du tribunal correctionnel de Meaux (77) qui ouvre ce mercredi son procès. 

Alors qu'il se trouve être le seul en détention, ce jeune cadre du parti d'extrême droite dont il est pour l'heure suspendu - avant une très probable exclusion - est jugé en compagnie de cinq autres prévenus qui l'auraient aidé à commettre les méfaits. À ses côtés dans le box des accusés, le candidat FN titulaire sur le canton de Villeparisis Benjamin Attias (21 ans), le responsable adjoint des jeunes FN du Val d'Oise Jean-baptiste Nadji (21 ans), entre autres jeunes militants, ont selon Le Parisien l'intention de faire porter le chapeau à Adrien Desport dont la personnalité devrait être au centre des débats.

Lors d'une précédente audience, le tribunal avait en effet demandé une expertise psychologique de ce " grand manipulateur", décrit comme tel par plusieurs membres du parti dirigé par Marine Le Pen. Les 6 prévenus comparaissent ce mercredi pour association de malfaiteurs, dégradation du bien d'autrui par moyen dangereux e usage et détention de stupéfiants. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insécurité Procès Front national
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants