1 min de lecture Asile

Les demandes d'asile en France ont augmenté de 8%

Les demandes d'asile en France ont augmenté de 8% en 2015, selon l'Ofpra.

Les mains d'un jeune réfugié accrochées à un grillage dans un camp de migrants en Grèce (illustration)
Les mains d'un jeune réfugié accrochées à un grillage dans un camp de migrants en Grèce (illustration) Crédit : ARIS MESSINIS / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La France a enregistré 52.000 demandes d'asile au cours des neuf premiers mois de 2015, soit une hausse de 8% par rapport à la même période de l'an dernier, a-t-on appris jeudi auprès de l'Ofpra. A titre de comparaison, l'Allemagne attend cette année au moins 800.000 demandeurs d'asile. 

L'augmentation des demandes en France s'inscrit dans le sillage des demandes d'asile déposées à Calais ou à Paris avec les évacuations de campements, de la réforme de l'asile et de l'accueil de réfugiés syriens arrivés d'Allemagne, a-t-on expliqué à l'Ofpra (Office français de protection des réfugiés est apatrides), en parlant d'un phénomène "anticipé et maîtrisé". Pour l'ensemble de l'année, on s'attend à l'Ofpra à une "augmentation modérée de la demande d'asile", au vu d'une tendance "qui se poursuit début octobre". Les premières arrivées de réfugiés que la France s'est engagée à prendre en charge dans le cadre d'un accord européen devraient en effet se refléter dans les chiffres mais pas avant la fin de l'année ou le début de l'année prochaine, a-t-on ajouté de même source.

Soudan, Kosovo et République démocratique du Congo en tête

La France avait enregistré 65.000 demandes environ en 2014, soit une baisse de 2% par rapport à l'année précédente, qui s'inscrivait déjà à contre-courant des phénomènes enregistrés par les pays voisins. A elle seule, l'Allemagne s'attend à accueillir jusqu'à un million de réfugiés cette année. En France les principaux pays d'origine des demandeurs d'asile au cours des trois premiers trimestres ont été le Soudan, avec un triplement de la demande qui a atteint 3.000 dossiers environ, le Kosovo, qui pourrait refluer car le pays vient d'être remis sur la liste d'origine sûre, et la République démocratique du Congo, qui marque une baisse pour la première fois depuis des années, a-t-on précisé de même source. Le taux d'accord "a continué d'augmenter" et sur 9 mois il était de 22% à l'Ofpra et de 30% après les recours engagés à la CNDA (Cour nationale du droit d'asile).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Asile France Migrants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants