1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Finistère : sur l'île d'Ouessant, la promesse d'une vie plus sauvage et sobre
2 min de lecture

Finistère : sur l'île d'Ouessant, la promesse d'une vie plus sauvage et sobre

REPORTAGE - Cette petite île de 800 habitants a su attirer de nouveaux habitants ces dernières années, qui ne sont pas près de repartir.

L'île d'Ouessant, dans le Finistère.
L'île d'Ouessant, dans le Finistère.
Crédit : Julien Fautrat / RTL
Finistère : sur l'île d'Ouessant, la promesse d'une vie plus sauvage et sobre
04:05
Générique 1
Julien Fautrat
Journaliste

Alors que de nombreuses îles perdent des habitants, Ouessant, dans le Finistère, fait de la résistance. Depuis quelques années, celle-ci parvient à maintenir sa population, mais aussi à attirer de nouveaux résidents, notamment Timothée. Alors qu'il venait tout juste d'obtenir son diplôme, le jeune instituteur s'est vu proposer un poste sur ce petit bout de terre de 800 âmes et a été le seul à l'accepter. Depuis, il n'a jamais quitté son île d'adoption.

"Je me suis désigné volontaire et depuis je suis là", plaisante celui qui n'a jamais regretté son choix de s'installer à Ouessant. "C'est chouette parce qu'on a des petits effectifs, on connaît les enfants depuis tout petits et les parents", explique-t-il, ajoutant qu'il pourrait bien y mener l'ensemble de sa carrière.

La vie n'y est pas forcément plus douce, car l’hiver peut être rude, long et tempétueux, mais plus sauvage et plus sobre. Ces deux caractéristiques ont séduit Anne et Julie, ici depuis moins d’un an. "J'étais très attirée par ce mode de vie, car je pense que le temps ne s'écoule pas de la même manière", raconte la première qui a quitté Lyon. Pour la seconde, qui a démissionné de la fonction publique dans le Mâconnais, "il faut suivre le temps, le rythme".

Une vie loin du tumulte du continent

De son côté, Marie a monté un espace de travail partagé, de co-working pour les initiés, l'année dernière. Installé à quelques mètres des falaises ciselées par la mer, ce lieu adapté au télétravail "permet à un territoire insulaire comme Ouessant de développer une vie complémentaire aux activités déjà en place", explique la jeune femme. Un lieu de vie moins turbulent donc, mais pas moins connecté pour autant.

À lire aussi

Si certains restent à terre toute l'année, d'autres font le voyage en mer toutes les semaines et ce n'est pas un petit trajet : une heure et demie depuis le Conquet, toujours dans le Finistère, près de Brest. Cependant, les rotations sont rares, avec une seule navette quotidienne. "On arrive à 11h15, mais on doit être revenu au port pour 16h45, c'est la course", explique ainsi Aline qui vient pour la journée et transporte du matériel médical.

Rémy aussi fait le trajet chaque semaine. Après une vie sur le continent, ce professeur des collèges, de biologie, sciences naturelles ou SVT selon la génération, a atterri en mer d'Iroise il y a plusieurs années. Dans un collège de quinze élèves, "avec des classes de deux ou trois enfants parfois, on a la possibilité de faire plus de sorties, plus atypiques" raconte celui qui fait même de la plongée avec ses élèves et profite de son temps libre pour se livrer à des activités aquatiques, comme il en rêvait.

La réalisation (coûteuse) d'un rêve

La réalisation d'un rêve est peut-être ce qui a aussi motivé Caroline. Cette Italienne, originaire de Gênes, est venue s'installer à Ouessant il y a longtemps, et y a même fondé une famille. "On dirait qu'on est dans un univers qui n'existe plus, c'est un peu l'endroit où on peut se reconnecter avec soi-même, avec les autres", dit-elle.

Cependant sur place, la tranquillité laisse un peu la place à l'inquiétude, notamment après une nouvelle flambée de l'immobilier. Les résidences secondaires, aussi jolies soient-elles, ne participent que quelques jours par an à l'économie locale et les prix deviennent inaccessibles pour les habitants de l'île. Un "risque de déséquilibre social" s'est alors installé, selon le maire d'Ouessant.

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/