1 min de lecture Santé

Fin de vie : "Il y a des arguments que je ne comprends pas", déplore la fille d'Anne Bert

INVITÉE RTL - Roxane Guichard, la fille d'Anne Bert, a suivi sa mère dans ses derniers instants. Elle raconte les défis que sa famille a traversé et de son combat pour choisir sa fin de vie.

Thomas Sotto L'Entretien du Jour Thomas Sotto iTunes RSS
>
Fin de vie : "Il y a des arguments que je ne comprends pas", déplore la fille d'Anne Bert Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Nicolas Barreiro

Atteinte par la maladie de Charcot, l'écrivaine et militante Anne Bert nous a quittés le 2 octobre 2017 après plus d'une année à se battre pour le droit de choisir sa fin de vie. La France n'ayant jamais autorisé l'euthanasie, elle a été contrainte de se rendre en Belgique, accompagnée de sa famille, pour mettre fin à ses jours comme elle le souhaitait.

Aujourd'hui, le débat sur l'euthanasie est relancé. L'Assemblé nationale se penche sur un texte de loi en sa faveur, mais elle doit d'abord affronter des milliers d'amendements des opposants, rendant le vote impossible dans le délai imparti, avant minuit. Invitée sur RTL, Roxane Guichard, la fille d'Anne Bert, évoque "une colère contre les arguments des gens qui sont contre l'euthanasie". 

"Systématiquement, ces gens-là argumentent à côté et disent toujours que les cas comme ma mère sont des cas exceptionnels", poursuit-elle. "Je comprends tout à fait qu'on puisse être contre par conviction religieuse ou personnelle. Simplement, il y a des arguments que je ne comprends pas, (…) comme quand les gens disent 'on va transformer la France en machine à euthanasier'", explique Roxane Guichard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Assemblée nationale Débat
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants