1 min de lecture Auto

Fin d'Autolib' : "Bolloré rend la résiliation inéluctable", assure un élu

L'adjoint à la mairie de Paris chargé du budget estime qu'il n'y avait pas d'autre issue pour protéger l'intérêt financier des communes et des contribuables que de résilier le contrat Autolib' avec le groupe Bolloré..

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
Fin d'Autolib' : "Bolloré rend la résiliation inéluctable", assure un élu Crédit Image : THOMAS SAMSON / AFP | Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

C'est la fin d'Autolib'. Le syndicat qui gère le service de voitures en libre-service en Ile-de-France va proposer à toutes les communes, dont Paris, de résilier le contrat avec le groupe Bolloré. Il y a un mois, l'industriel réclamait des indemnités de 233 millions d'euros à cause du déficit du dispositif. 

Emmanuel Grégoire, adjoint à la mairie de Paris chargé du budget, assure qu'Autolib' est "fini parce que le groupe Bolloré, par son initiative, rend la résiliation inéluctable car il n'est pas question que nous versions les sommes extravagantes demandées".

"Le service est devenu obsolète plus vite que prévu"

Il estime qu"'il n'y a pas d'autre issue pour protéger l'intérêt financier des communes et donc des contribuables que de résilier". Emmanuel Grégoire juge que cette résiliation est dans l'intérêt des usagers parce que "le service a été bousculé par beaucoup d'innovations qui sont venues percuter son modèle économique avec les VTC et l'émergence du free-floating".

L'adjoint à la mairie de Paris chargé du budget en conclut logiquement que "le service est devenu obsolète plus vite que prévu". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Vincent Bolloré Économie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants