1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Fessenheim : la promesse de fermer la centrale nucléaire a du plomb dans l'aile
1 min de lecture

Fessenheim : la promesse de fermer la centrale nucléaire a du plomb dans l'aile

CHRONIQUE - Fermer la centrale de Fessenheim, c'était une promesse de François Hollande en 2012. Aujourd'hui, ce projet tient pourtant de l'illusion.

La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), en avril 2013 (photo d'illustration).
La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), en avril 2013 (photo d'illustration).
Crédit : AFP / SEBASTIEN BOZON
"On n'est pas dupes" de la fermeture de Fessenheim
03:19
Thomas Prouteau

"La centrale de Fessenheim, qui est la plus ancienne de notre parc, sera fermée à la fin de l'année 2016 dans des conditions qui garantiront la sécurité des approvisionnements de cette région, la reconversion du site et la préservation de tous les emplois" : c'est ce que déclarait le Président Hollande en septembre 2012.

Le projet de loi sur la transition énergétique, présenté cette semaine par Ségolène Royal, ne fait pourtant aucune mention du dossier Fessenheim, et ne dote pas non plus l'État du pouvoir de fermer une centrale. 

Le texte prévoit en revanche que l'État établira un "dialogue fructueux" avec l'exploitant (EDF) et fixe un plafond maximal de production de l'ensemble du parc nucléaire. 

Les antinucléaires auraient sans doute préféré davantage de fermeté.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/