La centrale nucléaire de Fessenheim fermera d'ici fin 2016, annonce François Hollande

François Hollande l'a annoncé vendredi matin lors de son discours d'ouverture de la conférence environnementale. La centrale nucléaire française de Fessenheim sera fermée d'ici la fin 2016. Et de préciser que tous "tous les emplois" seront préservés. Evoquant la transition énergétique et "la diversification des sources de production et d'approvisionnement" en énergie, le Président de la République a rappelé son objectif de réduire la part du nucléaire dans l'électricité produite de 75% actuellement à 50% à l'horizon 2025, ce qui était une de ses promesses de campagne.

"La centrale de Fessenheim, qui est la plus ancienne de notre parc, sera fermée à la fin de l'année 2016 dans des conditions qui garantiront la sécurité des approvisionnements de cette région, la reconversion du site et la préservation de tous les emplois", a déclaré François Hollande vendredi main au Palais d'Iena, à Paris.

De Fessenheim, a-t-il dit, "nous devons même en faire un exemple de démantèlement réussi, de façon à ce que les centrales qui viendront à expiration dans de nombreux pays du monde et qui appelleront des technologies maîtrisées puissent être là encore une opportunité pour l'industrie nucléaire française".

"Cela va dans le bon sens, c'est un pas en avant mais il est beaucoup trop petit", a commenté André Hatz, de l'association Stop Fessenheim, alors qu'"on estime à plus de 130 millions d'euros les travaux exigés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) pour mettre la centrale aux normes à l'échéance de juin 2013".

Jean-Marc Rettig, membre du Comité pour la sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin (CSFR), a rappelé que la doyenne des centrales françaises était construite dans une zone sismique et qu'un accident "peut arriver chaque jour".

Le sénateur du Haut-Rhin Jean-Marie Bockel (Gauche moderne) et le maire de Mulhouse Jean Rottner (UMP) ont dénoncé "le caractère politique et emblématique" de l'annonce présidentielle.
L'âge des réacteurs nucléaires en France
A la suite de l'incident chimique qui s'est produit mercredi dernier dans le bâtiment réacteur de la centrale, des écologistes ont réclamé une accélération de la fermeture de la centrale, promise par le chef de l'Etat avant la fin de son mandat.

Le 7 septembre, la ministre de l'Ecologie et de l'Energie Delphine Batho avait réaffirmé la volonté du gouvernement de fermer cette centrale très critiquée par les écologistes et souligné que le calendrier précis serait discuté lors du débat sur la transition énergétique à partir de cet automne.

par La rédaction de RTLJournalistes RTL
Suivez La rédaction de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7752443278
La centrale nucléaire de Fessenheim fermera d'ici fin 2016, annonce François Hollande
La centrale nucléaire de Fessenheim fermera d'ici fin 2016, annonce François Hollande
François Hollande l'a annoncé vendredi matin lors de son discours d'ouverture de la conférence environnementale. La centrale nucléaire française de Fessenheim sera fermée d'ici la fin 2016. Et de préciser que tous "tous les emplois" seront préservés. Evoquant la transition énergétique et "la diversification des sources de production et d'approvisionnement" en énergie, le Président de la République a rappelé son objectif de réduire la part du nucléaire dans l'électricité produite de 75% actuellement à 50% à l'horizon 2025, ce qui était une de ses promesses de campagne.
http://www.rtl.fr/actu/la-centrale-nucleaire-de-fessenheim-fermera-d-ici-fin-2016-annonce-francois-hollande-7752443278
2012-09-14 12:06:00