1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. À quoi servent les évaluations nationales, si décriées par les enseignants ?
2 min de lecture

À quoi servent les évaluations nationales, si décriées par les enseignants ?

ÉCLAIRAGE - La quatrième saison des évaluations nationales a débuté lundi et s'étend jusqu'au 1er octobre dans les classes dites "charnières". Instaurés par Jean-Michel Blanquer, ces tests sont remis en cause par les syndicats enseignants qui n'y perçoivent pas "d'intérêt pédagogique".

Une élève dans une salle de classe (illustration).
Une élève dans une salle de classe (illustration).
Crédit : Fred DUFOUR / AFP
Théo Putavy & AFP

Les élèves de CP, CE1, 6e et 2nd sont évalués depuis lundi 13 septembre en français et en mathématiques dans le cadre des évaluations nationales, mises en place depuis 2018 par l'Éducation nationale. 

L'objectif : permettre aux enseignants de mieux connaître le niveau de leurs élèves et au ministère de mesurer les performances du système éducatif grâce à une deuxième salve d'évaluations en janvier. Des exercices de lecture à haute voix, de compréhension de l'oral ou de calcul par exemple indiquent les potentiels retards d'apprentissage des élèves. 

Néanmoins, elles ne font pas l'unanimité dans le corps enseignant. Interrogée par RTL.fr, Guislaine David, secrétaire générale du SNUipp-Fsu, considère que ces évaluations ne sont "pas utiles aux enseignants qui ont déjà connaissance du niveau des élèves deux semaines après la rentrée". La représentante du premier syndicat du primaire rappelle que "certains exercices peuvent même mettre en difficulté les élèves".

Des résultats mis en perspective

Les résultats de ces tests sont pourtant encourageants. L'année scolaire dernière, les retards constatés à la rentrée de septembre 2020 chez les élèves de CP, en partie à cause de la situation sanitaire, ont été résorbés dès le mois de janvier 2021, d'après la DEPP

Mais Guislaine David estime que les résultats n'ont pas de valeur : "c'est un faire-valoir pour le ministre Jean-Michel Blanquer. Par exemple, au CP, les élèves sont évalués sur des notions qu'ils n'ont pas encore apprises en septembre et qu'ils maîtriseront en janvier". Elle est rejointe par Sophie Vénétitay, du Snes-FSU. "Ces évaluations peuvent être un indicateur intéressant mais on constate parfois qu'elles ne correspondent pas forcément à ce que l'on peut voir en classe", a-t-elle déclaré à l'AFP

Les évaluations repères de rentrée prendront fin le 24 septembre pour les CP et CE1, et le 1er octobre pour les élèves de 6ème et de seconde. Les évaluations des acquis auront, quant à elles, lieu du 17 au 28 janvier 2022

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/