2 min de lecture Nice

Euro 2016 : Nice veut utiliser la reconnaissance faciale pour surveiller sa "fan zone"

Le maire Christian Estrosi veut appliquer la méthode sur les caméras de surveillance de la "fan zone" de sa ville.

Christian Estrosi, député-maire de Nice.
Christian Estrosi, député-maire de Nice. Crédit : VALERY HACHE / AFP
Marie de Fournas

Dans le contexte de risques terroristes, Nice ne veut prendre aucun risque. Le maire Christian Estrosi souhaite expérimenter le système de surveillance par reconnaissance faciale pour sa "fan zone" de l'Euro 2016. Le maire aurait déjà écrit au Premier ministre Manuel Valls pour en obtenir le droit. Une mesure de sécurité en plus pour la ville de Nice qui a déjà prévu d'installer des portiques détecteurs de métaux à l'entrée de ces espaces.

La reconnaissance faciale évoquée par Christian Estrosi est un système qui, à partir d'une source photo ou vidéo, associe en direct et automatiquement un visage à une identité. L'image des profils "scannés" par les caméras est envoyée à un logiciel qui relève plusieurs données comme la position des yeux, la forme du nez ou encore la largeur de la mâchoire. "Si une personne figure dans le fichier de personnes recherchées et qu'elle est détectée par la caméra, l'alerte est donnée", a déclaré le maire Les Républicains, lors d'une conférence de presse.  

400.000 euros de coût d'installation

Seulement voilà, la législation française n'autorise pas l'utilisation de ce dispositif précis. "La loi ne permet pas de relier le fichier des personnes recherchées ou les personnes fichées S à ce logiciel de reconnaissance faciale", explique Christian Estrosi. la Commission nationale de l'informatique et liberté (Cnil) jugent que "son caractère intrusif est croissant puisque la liberté d'aller et venir anonymement pourrait être remise en cause".

À lire aussi
Un chien dans un refuge (Illustration). Nice
Nice : un chien meurt après avoir été défenestré, une pétition demande justice

Jeudi 14 avril un système de reconnaissance faciale a été mis en place à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Cependant, celui-ci n'a rien à voire avec le dispositif souhaité par Nice. Il utilise les informations contenues sur le passeport biométrique, ainsi qu'un sas automatique dans lequel passe les gens. "Le système va lire la puce du passeport et la photo. Il va prendre un certain nombre de photos au moment où vous pénétrez dans le sas", explique Philippe Arnaud, directeur de business unit contrôle aux frontières chez Morpho (groupe Safran). Le but est de vérifier si la personne correspond bien à son papier d'identité. "Une algorithmie spécifique va traiter ces clichés et reconstruire une partie de votre visage en 3D, ce qui va permettre de comparer avec la photo de votre passeport", précise-t-il. 

Le coût d'installation du logiciel reviendrait à 25.000 euros, soit 400.000 euros pour équiper les 18 caméras de la fan-zone de Nice, située en centre-ville. Le maire Les Républicains voit plus loin encore : "Ce système, s'il était étendu à toutes les caméras de la ville après l'Euro, pourrait aussi permettre de détecter une personne disparue ou en fugue".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nice Christian Estrosi Euro 2016
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782845763
Euro 2016 : Nice veut utiliser la reconnaissance faciale pour surveiller sa "fan zone"
Euro 2016 : Nice veut utiliser la reconnaissance faciale pour surveiller sa "fan zone"
Le maire Christian Estrosi veut appliquer la méthode sur les caméras de surveillance de la "fan zone" de sa ville.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/euro-2016-nice-veut-utiliser-la-reconnaissance-faciale-pour-surveiller-une-fan-zone-7782845763
2016-04-15 20:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9H7M3Lv04c5HLE4A5ObDKQ/330v220-2/online/image/2015/0831/7779565801_000-par8230830.jpg