1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. État d'urgence : "L'État est de retour. Un État qui fait son métier", dit Éric Zemmour
1 min de lecture

État d'urgence : "L'État est de retour. Un État qui fait son métier", dit Éric Zemmour

REPLAY - BILLET - Les défenseurs des droits de l'Homme critiquent l'État d'urgence. Pour l'éditorialiste de RTL, cette mesure permet à l'État de faire enfin son travail.

Eric Zemmour
Eric Zemmour
État d'urgence : "L'État est de retour. Un État qui fait son métier d'État", dit Éric Zemmour
03:20
État d'urgence : "L'État est de retour. Un État qui fait son métier d'État", dit Éric Zemmour
03:21
Éric Zemmour & Mathilde Cesbron

L'état d'urgence devient une réalité juridique et politique. Ce qui suscite les premières réactions hostiles des défenseurs des droits de l'homme. "Des perquisitions par milliers, des assignations à résidences par centaines, des fermetures de mosquées, explique Éric Zemmour. Il est temps de réagir. Les policiers ont enfin l'impression de faire leur travail, sans être la cible de juges suspicieux, d'avocats procéduriers et de voyous rigolards. Les préfets retrouvent un peu du lustre de leur grandeur napoléonienne et ne se contentent plus d'obéir aux élus locaux ou de subir sans rien dire la pression vindicative des associations antiracistes. Cela ne peut pas durer".

L'État est de retour. Un État qui fait son métier d'État, comme disait le général de Gaulle

Éric Zemmour

"L'État est de retour. Un État qui fait son métier d'État, comme disait le général de Gaulle. Quel scandale !", poursuit l'éditorialiste de RTL. Ce n'est pas un hasard selon lui si la première décision du gouvernement fut de suspendre la compétence de la Cour européenne des droits de l'homme. "C'est la mère des batailles, poursuit Éric Zemmour. La jurisprudence de la Cour depuis des années a ligoté l'État jusqu'à le rendre aveugle, sourd, paralytique. Corseté par la jurisprudence, il est comme Gulliver empêtré. Il n'a plus les moyens de protéger les Français contre les délinquants. Plus les moyens de faire respecter sa frontière contre les immigrants illégaux. Plus les moyens d'enfermer et d'expulser."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/