2 min de lecture Études supérieures

Enseignement supérieur : les engagements extrascolaires sont désormais valorisés

Les établissements d'enseignement supérieur ont l'obligation de comptabiliser les compétences acquises hors cursus avec la loi "Égalité et Citoyenneté".

Des étudiants à l'entrée de l'Université Jean Moulin, à Lyon
Des étudiants à l'entrée de l'Université Jean Moulin, à Lyon
Sarah Belien
Sarah Belien
Journaliste RTL

Dispenses de stage, points bonus dans la moyenne... Ce sont des avantages que peuvent faire valoir les étudiants qui entretiennent une activité extrascolaire. La nouvelle loi "Égalité et Citoyenneté", dont la circulaire a été publiée le 5 octobre, oblige désormais aux établissements du supérieur de créer un dispositif "garantissant la validation, pour l’obtention d’un diplôme, des compétences, connaissances et aptitudes acquises par leurs étudiants dans l’exercice d’activités associatives, sociales ou professionnelles," précise un décret du 10 mai.

Ce dispositif concerne les établissements sous la tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur, qu'ils soient publics ou privés, dès lors qu'ils conduisent à la délivrance d'un diplôme. Pour ce qui est des DUT, BTS, DCG et formations de classes préparatoires aux grandes écoles, le dispositif fera l'objet d'une réglementation ultérieure.

Quel bénéfice pour les étudiants ?

Les élèves concernés pourront bénéficier d'une validation de compétences, suivant l'activité extrascolaire qu'ils entreprennent durant leurs années d'études. Les étudiants peuvent donc bénéficier soit "de l’attribution d’éléments constitutifs d’une unité d’enseignement, soit de l’attribution de crédits ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits), soit de l’attribution de point(s) “bonus” dans la moyenne générale, sur proposition du jury, ou enfin de la dispense de stage ou d’enseignement," précise la circulaire.

À lire aussi
La phase complémentaire de Parcoursup sera clôturée vendredi 21 septembre éducation nationale
Parcoursup : les candidats ont jusqu'à ce soir 23h59 pour formuler leurs vœux

Des aménagements d'emploi du temps, afin de concilier études et activité professionnelle ou associative, peuvent être mis en place. À la fin du cursus, les compétences, connaissances et aptitudes, une fois validées, seront valorisées "par une inscription dans le supplément au diplôme ou sous une autre forme laissée au choix de l'instance compétente."

Qui est concerné ?

Un étudiant peut prétendre a un de ces avantages dans plusieurs cas. S'il a une activité bénévole au sein d'une association, s'il a une activité professionnelle, s'il est engagé dans la réserve militaire opérationnelle, s'il est sapeur-pompier volontaire, lors d'un engagement de service civique ou bien s'il est volontaire dans l'armée

Le décret précise que chaque université peut fixer ses propres règles dans les deux mois qui suivent la rentrée universitaire. La formulation d'une demande se fait à l’initiative des étudiants qui doivent se rapprocher de leur responsable de formation. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Études supérieures Université Enseignement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790558826
Enseignement supérieur : les engagements extrascolaires sont désormais valorisés
Enseignement supérieur : les engagements extrascolaires sont désormais valorisés
Les établissements d'enseignement supérieur ont l'obligation de comptabiliser les compétences acquises hors cursus avec la loi "Égalité et Citoyenneté".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/enseignement-superieur-les-engagements-extrascolaires-sont-desormais-valorises-7790558826
2017-10-17 16:36:35
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YKPfT8qdwUt42dYL9Ti5Uw/330v220-2/online/image/2017/0816/7789731924_des-etudiants-a-l-entree-de-l-universite-jean-moulin-a-lyon.jpg