1 min de lecture Éducation nationale

Enseignants : une étude révèle une grande disparité dans les rémunérations

Pour la première fois, une étude de l'Éducation nationale met en lumière les écarts de rémunération entre les différents degrés et corps d'enseignants.

Un instituteur , le 05 septembre 2011, à l'école élementaire Moulins-Pergaud à Lille.
Un instituteur , le 05 septembre 2011, à l'école élementaire Moulins-Pergaud à Lille. Crédit : AFP

En matière de salaires, l'unité et la parité sont loin d'être la norme chez les enseignants. L'Éducation nationale vient de publier sa première étude sur les salaires des 840.000 enseignants de l'hexagone. 

L'éventail est large, puisqu'un débutant gagne 1.600 euros net par mois et certains profs de classe préparatoire jusqu'à 10.000 euros mensuels. Tout aussi étonnant, l'écart de rémunération entre les hommes et les femmes est réel.

D'une manière générale, un homme peut toucher jusqu'à 4.000 euros de plus qu'une femme sur une année. Soit 13% de salaire en plus en moyenne. La raison est assez simple : les femmes font moins d'heures supplémentaires. Leurs carrières sont plus courtes, et surtout, elles sont plus nombreuses à enseigner dans le premier degré. 

Primes et heures sup' font le bonheur des profs de chaire supérieure

Les professeurs des écoles (les instits) sont en bas de l'échelle des salaires avec une rémunération de 1.600 euros net. Sur un an, ils gagnent 5.000 euros de moins qu'un professeur de collège ou de lycée titulaire du Capes. Alors qu'ils ont fait la même durée d'études. Mais les seconds touchent davantage de primes. Viennent ensuite les agrégés, qui gagnent en moyenne 3.500 euros nets par mois. Sur douze mois, ça peut monter jusqu'à 4.400 euros. 

À lire aussi
grève
Pourquoi les assistants d'éducation (AED) des collèges et lycées sont-ils en grève ce mardi ?

Tout en haut de cette pyramide des salaires, on retrouve les professeurs dits de "chaire supérieure". Ce sont les plus gradés des professeurs de prépa. Au total, ils sont un peu plus de 2.000. Leurs émoluments sont conséquents : ils gagnent en moyenne 5.800 euros net par mois. Mais en cumulant des heures supplémentaires et des primes, ce montant peut grimper pour certains jusqu'à 10.000 euros.

>
Enseignants : une étude révèle une grande disparité dans les rémunérations Crédit Média : Camille Crosnier | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Enseignement Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants