1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. ENQUÊTE RTL - Que contiennent les téléphones portables de nos adolescents ?
2 min de lecture

ENQUÊTE RTL - Que contiennent les téléphones portables de nos adolescents ?

Deux adolescents ont confié à RTL le contenu des messages reçus sur leur téléphone portable, les applications installées dessus et le temps d'utilisation au quotidien de leur objet fétiche.

Une adolescente sur son téléphone portable (image d'illustration)
Une adolescente sur son téléphone portable (image d'illustration)
Crédit : KARINE PÉRON LE OUAY / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP
ENQUÊTE RTL - Que contiennent les téléphones portables de nos adolescents ?
00:04:10
ENQUÊTE RTL - Que contiennent les téléphones portables de nos adolescents ?
00:04:10
Valentin Houinato - édité par Florine Boukhelifa

Ce mercredi 9 février, RTL s'attaque à un secret bien gardé : que font nos adolescents toute la journée sur leur téléphone portable ? Alors que ces derniers ne s'en servent jamais ou presque pour téléphoner, ils peuvent cependant passer des heures les yeux rivés sur leur écran, en pianotant à cent à l'heure. Deux jeunes du collège Auguste Renoir, à Asnières-sur-Seine, en Île-de-France, ont accepté de déverrouiller leur écran.

"+T'es où ?+, +t'es où+, +je suis dans le métro, j'arrive+", énumère Kélya en regardant ses derniers échanges sur l'application Snapchat, celle qu'elle utilise le plus. Ce ne sont "que des messages comme ça, pas importants", rapporte la collégienne, qui a notamment parlé avec son amie Aliyah tous les jours depuis 377 jours. Autres applications plébiscitées par l'adolescente, TikTok pour regarder "des vidéos de danse et d'humour", ou encore Amerigo, pour écouter ses artistes préférés comme Tiakola, Rosinia et Aya Nakamura "sans payer".

De son côté, Darim, lui aussi scolarisé en troisième, n'a "rien à cacher". Dans ses SMS, on retrouve des messages de sa "mère, (sa) pote" ou encore "d'une fille qui était amoureuse de (lui)". Lui aussi possède un compte sur TikTok. "J'aime bien parce qu'il y a beaucoup de contenus, c'est drôle et tu peux te faire des amis facilement", explique le jeune homme. Sur son compte Instagram en revanche, ce dernier n'a publié qu'une seule photo de lui depuis sa création.

"Jusqu'à dix heures par jour" sur l'écran

"En sixième, j'avais un code parental et le droit à une heure de téléphone par jour", se souvient Kélya. Si à l'époque elle avait "un vieux téléphone", pas sûr que les restrictions imposées par la mère de l'adolescente seraient aussi bien prises.

À lire aussi

Désormais, plus de limites, et la jeune fille confie pouvoir rester jusqu'à "dix heures par jour" sur son écran, même si elle a appliqué une option pour "bloquer (son) temps d'écran". Un dispositif surtout appliqué pour éviter de se faire confisquer son portable face à cet usage intensif. "Je me réveille à 7 heures, j'ai direct mon téléphone, jusqu'à 22 heures", confie de son côté Darim. 

Si les adolescents passent autant de temps sur les téléphones, ces appareils cachent forcément des choses que les collégiens ne devraient pas voir, mais surtout à cacher aux parents. Kélya dément la présence de messages de potentiels prétendants, seulement "d'amis garçons", malgré les affirmations de ses amies.

Les secrets de Darim, eux, se retrouvent plutôt dans son historique en ligne. Amateur d'animés, le jeune homme les regarde "illégalement", sur des sites sur lesquels figurent des pubs non adaptées à un adolescent de son âge.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/