1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Encadrement des loyers : plus d'un tiers des loyers dépassent encore le montant maximum autorisé à Paris
1 min de lecture

Encadrement des loyers : plus d'un tiers des loyers dépassent encore le montant maximum autorisé à Paris

Selon une étude de l'Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV), les loyers restent trop chers dans la Capitale malgré la loi Alur, sur l'encadrement des loyers.

Un immeuble parisien (illustration).
Un immeuble parisien (illustration).
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Édouard Nguyen & AFP

La loi Alur, instaurée à partir du 1er août à Paris, pour encadrer les loyers devait bénéficier à un nouveau locataire sur cinq, selon les calculs de l'Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne (Olap). Or, un mois après son instauration un tiers des loyers restaient abusifsIls sont encore peu nombreux, particuliers et professionnels, à la faire respecter selon une enquête de la CLCV menée en octobre. L'association de défense des consommateurs révèle que 42% des loyers excèdent en moyenne de 146,51 euros (par mois) le montant maximum applicable, selon 650 annonces de cinq sites Internet ; seloger.com, fnaim.fr, leboncoin.fr, pap.fr et century21.fr.

Selon la CLCV, moins de la moitié des annonces provenant des particuliers sont conformes à la loi (47% contre 70% pour les professionnels). Les petites surfaces et les logements meublés connaissent les dépassements de plafond les plus importants. Surtout, ce sont les annonces publiées par les professionnels qui sont "inacceptables" pour l'association. Ces professionnels, qui n'étaient pas convaincus par cette mesure, devraient refuser ces annonces. L'association conclut que "la situation est loin d’être satisfaisante, plus de 2 loyers sur 5 étant manifestement illégaux."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/