1 min de lecture Loi Travail

EN IMAGES - Loi Travail : les manifestations des étudiants dégénèrent en Île-de-France

La préfecture de police a annoncé l’interpellation de 130 personnes à Paris, "pour vérification d'identité", en marge du cortège.

Les manifestations contre la loi El Khomri dégénèrent, les forces de l'ordre interviennent (5 avril 2016) Crédits : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Date : 05/04/2016
8 >
Les manifestations contre la loi El Khomri dégénèrent, les forces de l'ordre interviennent (5 avril 2016) Crédits : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Date : 05/04/2016
Les policiers recouverts de peinture lors des affrontements à Paris Crédits : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Date : 05/04/2016
Affrontement entre les forces de l'ordre et des lycéens (5 avril 2016) Crédits : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Date : 05/04/2016
Un homme est arrêté par les forces de l'ordre à la suite des affrontements (5 avril 2016) Crédits : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Date : 05/04/2016
Affrontement entre les forces de l'ordre et les lycéens mobilisés (5 avril 2016) Crédits : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Date : 05/04/2016
Une partie de la façade du lycée Léonard de Vinci à Levallois a brûlé lors des affrontements (5 avril 2016) Crédits : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Date : 05/04/2016
Les violences persistent entre les lycéens mobilisés et les autorités (5 avril 2016) Crédits : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Date : 05/04/2016
Affrontements entre les forces de l'ordre et les lycéens près de la Gare de Lyon à Paris (5 avril 2016) Crédits : THOMAS SAMSON / AFP | Date : 05/04/2016
1/1
Ana Boyrie et AFP

La préfecture de police a annoncé l’interpellation de 130 personnes à Paris, "pour vérification d'identité", en marge du cortège des jeunes contre la loi travail, ce mardi 5 avril. Ces arrestations font suite a des jets de projectiles et des heurts avec les CRS. Les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes puis chargé à plusieurs reprises pour disperser des groupes de jeunes qui jetaient des pierres, des bouteilles en verre et des œufs, scandant "police partout, justice nulle part" et "tout le monde déteste la police", entre les places de la Nation et de Bastille, point de départ du défilé débutant à 13h30.

Plus tôt, les policiers parisiens ont chargé des jeunes cagoulés et armés de bâtons, mêlés à des lycéens manifestant contre la loi El Khomri, ont constaté des journalistes de l'AFP. Sur la place de la Nation, point de ralliement lors des précédentes journées de mobilisation, quelques centaines de jeunes se sont rassemblés en fin de matinée avant de commencer à converger vers Bastille. 

Depuis, une partie de la façade du lycée Léonard de Vinci à Levallois a brûlé. Sur le trajet, les commerçants ont précipitamment baissé leurs rideaux de ferDes incidents avaient déjà éclaté lors des précédentes journées de mobilisation des jeunes, notamment les 24 et 31 mars. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail Manifestations Affrontements
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants