1 min de lecture Innovation

En Hongrie, une grande ville se chauffe à la paille

REPLAY - Cette nouvelle source d'énergie est testée depuis deux ans à Pécs, 120.000 habitants au sud de la Hongrie. C'est une entreprise française qui a mis au point le réseau.

>
En Hongrie, une grande ville se chauffe à la paille Crédit Image : AFP / Julian Stratenschulte | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date :
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

À Pécs, d'immenses bottes de paille sont brûlées tous les jours dans une chaudière. Celle-ci est grande comme un immeuble de dix étages (28 mètres de haut). Elle produit de la chaleur envoyée dans les immeubles sous forme d'eau chaude pour alimenter les radiateurs ou transformée en électricité. Cette ville se chauffait avant au gaz. La paille pollue beaucoup moins. Cela permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le pouvoir calorifique est excellent : la paille, bien compactée, produit beaucoup d'énergie, plus que le bois.

Cette centrale, mise au point par le groupe français Veolia, alimente 150.000 habitants. Elle brûle à la fois de la paille et du bois. La paille est fournie par les agriculteurs de la région. Pour eux, c'est une façon de valoriser leurs déchets (c'est de la paille de blé, d'orge et de maïs). Ils récupèrent les cendres, qui sortent de la chaudière, pour s'en servir d'engrais. Rien ne se perd.

Un combustible abondant en France

En France, on n'en est pas encore à chauffer toute une ville avec de la paille. Et pourtant, ce combustible est abondant chez nous. Il existe pour l'instant de petites chaudières, pour alimenter un hôpital à Troyes ou une trentaine de logements dans Le-Loir-et-Cher. Mais ce sont surtout des agriculteurs aujourd’hui qui recyclent leur paille pour chauffer leurs bâtiments d'élevage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Innovation Environnement Hongrie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants