1 min de lecture Hauts-de-Seine

Emplois clandestins : la police démantèle une société de sécurité privée des Hauts-de-Seine

La police a annoncé mardi plusieurs arrestations dans le cadre d'une enquête visant une société de sécurité privée d'Asnières, dans les Haut-de-Seine.

Un enseignant a été agressé au couteau alors qu'il faisait cours à Aubervilliers. (illustration)
Un enseignant a été agressé au couteau alors qu'il faisait cours à Aubervilliers. (illustration) Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Julien Quelen
Julien Quelen
et AFP

Après plusieurs mois d'une enquête menée par la Police aux frontières de Lyon assistée du groupe d'intervention régional de l'Isère, une société de sécurité privée des Haut-de-Seine a fait l'objet d'une vaste opération policière, soupçonnée selon la Direction générale de la police nationale (DGPN) d'avoir eu "massivement recours à des ressortissants étrangers africains en situation irrégulière" depuis 2012. 

Selon la DGPN, "une trentaine d'agents de sécurité ont été trouvés en situation ou en position de travail irrégulier", après plusieurs perquisitions aux domiciles des principaux gérants et dans 17 magasins. Selon une source judiciaire à Lyon, où le dossier est instruit, 18 personnes ont été interpellées dans plusieurs villes de France et leur présentation au magistrat instructeur est en cours. 

Trois responsables de secteur, un comptable de l'entreprise, un co-gérant et plusieurs directeurs, déférés mardi et mercredi, seront poursuivis pour plusieurs chefs d'accusation parmi lesquels le travail dissimulé, l'aide à l'entrée ou à la circulation sur le territoire d'étrangers en séjour irrégulier en bande organisée, l'emploi d'étrangers en séjour irrégulier en bande organisée, faux et usage de faux et abus de biens sociaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hauts-de-Seine Immigration Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants