2 min de lecture Travail

Emploi : comment solliciter une formation professionnelle ?

ÉCLAIRAGE - Chaque salarié a le droit à une cagnotte d'heures de formation, créditées chaque année et calculées en fonction du niveau de qualification. Il lui appartient ensuite de procéder à la recherche d'une formation.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
RTL Midi du 5 mars 2018 Crédit Média : RTLnet | Date : La page de l'émission
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

De nombreux salariés français ont droit à un nombre horaire de formation mais l'ignorent. Cette cagnotte d'heures est recalculée chaque année, en fonction du niveau de diplôme et de qualification du métier exercé. Elle permet de poursuivre l'apprentissage au-delà des bancs de l'école en suivant une ou plusieurs formations. 

Tandis que la ministre du Travail Muriel Pénicaud a dévoilé le lundi 5 mars son "big-blang" pour la formation professionnelle, qui prévoit notamment 500 euros par an pour se former, RTL vous explique comment faire valoir ses droits pour bénéficier d'une formation professionnelle dans l'actuel système.

Tous les salariés déclarés peuvent connaître le nombre d'heures de formation professionnelle auquel ils ont droit sur une page spéciale du site du gouvernement. Cette page, www.moncompteactivite.gouv.fr, recense au cas par cas les avantages du Compte professionnel de formation (CPF). Il suffit, pour accéder à son compte personnel, de procéder à une inscription rapide sur la page qui renseigne notamment son numéro de sécurité sociale.

Plusieurs financeurs possibles

Il appartient ensuite au salarié de procéder à la recherche d'une formation l'intéressant. Des informations à renseigner dans un formulaire en ligne permettent de l'orienter. En cas de difficultés, la page dédiée propose l'onglet "un point sur ma situation" afin d'encadrer au mieux le demandeur. Un dossier de formation doit ensuite être constitué, puis envoyé au financeur de la formation. Ce financeur - souvent l'employeur, Pôle emploi ou encore le conseil régional - varie en fonction du profil et de la situation du demandeur.

À lire aussi
Reconversion professionnelle : tous concernés ? société
Reconversion professionnelle : tous concernés ?

Les Organismes paritaires collecteurs agréées (OPCA) se chargent de contrôler le dossier et de le valider ou non. En cas de validation, le montant de la prise en charge est communiqué au demandeur. Il ne reste plus qu'à faire coïncider son planning avec celui de l'organisme de formation retenu, afin de programmer les dates de la formation et ainsi acquérir de nouvelles chances d'évoluer dans le monde professionnel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Travail Entreprises Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants