2 min de lecture Les auditeurs ont la parole

Emmanuel Macron a-t-il raison de recevoir le président turc Recep Tayyip Erdogan ?

RTL MIDI : Emmanuel Macron a-t-il raison de recevoir le président turc Recep Tayyip Erdogan ?

Les auditeurs ont la parole - Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les auditeurs ont la parole Crédit Image : ERIC FEFERBERG / POOL / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
et Stéphane Carpentier

Le président turc Recep Tayyip Erdogan est reçu aujourd'hui à Paris par son homologue Emmanuel Macron pour discuter de la Syrie, de l'Europe mais aussi de la question sensible des droits de l'Homme en Turquie. 

Cette visite est la plus importante du chef de l'Etat turc dans un pays de l'Union européenne (UE) depuis le putsch manqué de juillet 2016 et la répression qui l'a suivi. 

Recep Tayyip Erdogan sera accueilli à la mi-journée par Emmanuel Macron à l'Elysée pour un tête-à-tête suivi d'un déjeuner à l'issue duquel les deux présidents s'exprimeront devant la presse. 

Cette visite fait grincer des dents à gauche en France: elle a été condamnée par le parti d'extrême gauche France insoumise et le Parti communiste français tandis que la Ville de Paris, dirigée par la socialiste Anne Hidalgo, s'est dite "préoccupée" par le "respect des droits humains et de la démocratie locale en Turquie".  

Mais l'Elysée la justifie par le souci d'Emmanuel Macron de "maintenir le fil du dialogue" sans "cacher les divergences", comme il le fait avec les autres dirigeants. 

Ce "dialogue exigeant", selon la présidence, a été initié au cours de rencontres au sommet de l'Otan en juillet puis en marge de l'Assemblée générale de l'ONU en septembre. 

Les deux hommes se sont parlés au téléphone à de nombreuses reprises, notamment après les arrestations en Turquie de deux Français, le photoreporter Mathias Depardon et l'étudiant en journalisme Loup Bureau. 

Emmanuel Macron a affirmé mercredi qu'il évoquerait avec son invité "la situation des journalistes emprisonnés" en Turquie. "Je le ferai dans le respect mais avec le souci de défendre nos valeurs et nos intérêts", a-t-il précisé. 

Plus de 140.000 personnes ont été limogées ou suspendues et plus de 55.000 ont été arrêtées, dont des universitaires, des journalistes et des militants pro-kurdes. 

Amnesty International a exhorté Emmanuel Macron à rappeler "fermement" à Recep Tayyip Erdogan que "les défenseurs des droits humains n'étaient pas des terroristes". 

Des syndicats et organisations de journalistes, dont RSF, lui ont demandé de "dénoncer avec fermeté l'injustice qui frappe les journalistes turcs". 
                   
Emmanuel Macron a-t-il raison de recevoir le président turc Recep Tayyip Erdogan
? Nous attendons votre avis à notre question du jour.

Emmanuel Macron a-t-il raison de recevoir le président turc Recep Tayyip Erdogan ?
Nombre de votes : 5998 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les auditeurs ont la parole Emmanuel Macron Elysée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants