1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. ÉDITO - Pouvoir d'achat : comment se situe le salaire des Français par rapport à nos voisins ?
2 min de lecture

ÉDITO - Pouvoir d'achat : comment se situe le salaire des Français par rapport à nos voisins ?

Le pouvoir d'achat est au cœur des discussions depuis plusieurs semaines maintenant. Une question se pose : les Français sont-ils mieux ou moins bien payés que leurs voisins européens ?

Fiche de paie en France (illustration)
Fiche de paie en France (illustration)
Crédit : AFP / MYCHELE DANIAU
Pouvoir d'achat : en France, le salaire est-il suffisant ?
03:27
Pouvoir d'achat : en France, le salaire est-il suffisant ?
03:27
François Lenglet

Les salaires des Français sont-ils insuffisants ? C'est une question qui revient régulièrement. Et lorsqu'on les compare à ceux des autres pays, cela ne nous est pas très favorable. Selon les dernières données publiées par l’INSEE, le salaire brut annuel moyen en France dans le secteur privé est de 41.600 euros pour un temps plein. Ça fait 3.500 euros brut par mois.

Attention, puisqu'il s’agit toutefois d’une moyenne. Lorsqu’on compare celle-ci à celles des autres pays européens, la France occupe la 11e position seulement. Derrière les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Autriche, la Belgique, et surtout le Danemark, qui est à 5.200 euros bruts en moyenne. Ce qui est donc bien plus élevé que dans l'hexagone.

Derrière la France, il y a l’Italie, à 3.000 euros par mois. Finalement, c’est assez simple. Tous les pays du Nord sont devant nous, tous les pays du Sud et de l’Est derrière. En matière de salaire comme de géographie, la France est au milieu de l’Europe.

La position de la France n'est donc pas la meilleure. Mais ce que l'on oublie, c'est qu'il s'agit du salaire direct. Et qu’en France, compte tenu du poids élevé des cotisations sociales, salariales et patronales, nous avons un salaire indirect plus important qu’ailleurs.
 
Avec le salaire il y a des droits à la retraite par exemple, qui nous sont attribués. Ce qui n'est pas le cas en Allemagne où il faut épargner en plus. Il y a aussi l'assurance maladie, les allocations familiales, l'assurance chômage,...

Un tiers des revenus des Français est versé par l'État

À lire aussi

En France, la redistribution représente un tiers des revenus. Autrement dit, un tiers des revenus des Français est versé par l’État, sous forme de prestations sociales. C’est du salaire indirect, largement financées par les cotisations prélevées sur les salaires. Les Français récupèrent donc largement ce qu’on leur prélève. Et même un peu plus, puisque nos comptes sociaux sont en déficit.
 
Les revenus des français dépendent donc de l'État. Et c’est même de plus en plus vrai sous le quinquennat Macron. Les salariés au SMIC par exemple, touchent maintenant un complément de revenu de la part de l’état, ce qu’on appelle la prime d’activité, fortement augmenté après la crise des gilets jaunes. C’est en fait l’État qui se substitue à l’employeur, pour améliorer le traitement des employés non qualifiés, dans les services le plus souvent. 

L'économie en forte baisse pendant la Covid-19

Autre exemple, pendant la crise de la Covid-19, alors que l’économie s’est effondrée de 8%, le pouvoir d’achat des Français a légèrement augmenté, grâce aux dispositifs d’aide. Tout récemment encore, le gouvernement a sorti son "indemnité inflation", un chèque de 100 euros pour les ménages modestes, destiné à compenser la hausse des prix.
 
Mais cela ça pose quand même deux problèmes. Tout d'abord, ça déresponsabilise complètement les entreprises de l’évolution des revenus de leurs salariés, alors que c’est pour l’entreprise qu’ils travaillent. 

Ensuite, quand c’est l’État qui paye, en réalité c’est l’État qui emprunte. Il creuse la dette pour maintenir nos revenus. Il hypothèque les revenus futurs pour garantir ceux d’aujourd’hui. Ainsi, lorsque le gouvernement se prévaut d’avoir augmenté le pouvoir d’achat des Français en moyenne de 8%, il n’a pas tort. Ce qu’il oublie de dire, c’est que tout cela ne correspond en rien à une augmentation réelle du niveau de vie du pays, car c’est financé à crédit.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/