2 min de lecture Transports

EasyJet fait un pas de plus vers un avion électrique

INFO RTL - La start-up américaine Wright Electric, associée à la compagnie EasyJet, a présenté jeudi 30 janvier un programme pour son moteur d'avion électrique.

>
Easyjet fait un pas de plus vers un avion électrique Crédit Image : EasyJet | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
et Marie Zafimehy

C'est une étape de plus vers un avion électrique commercial. La start-up américaine Wright Electric associée à EasyJet depuis deux ans, a présenté jeudi 30 janvier un programme pour son moteur électrique capable, selon la compagnie, de transporter 186 passagers. "Une étape cruciale pour l'introduction des technologies électrique dans l'aviation commerciale", se réjouit François Bacchetta, directeur France de la compagnie EasyJet auprès de RTL.

Wright Electric a fait une démonstration de ce moteur électrique, baptisé Wright 1, lors d'un événement organisé par l'entreprise dans l'état de New York. La puissance de l'engin équivaut à 1,5 MégaWatt accompagnés d'un onduleur de 3 kilovolts. 

La start-up américaine veut aller vite et compte faire ses premiers essais au sol dès l'année prochaine, puis des essais en vol dès 2023. L'objectif est d'arriver à un avion 100% électrique dès 2030. "Ces technologies électriques arriveront d'abord sur les vols courts", promet François Bacchetta. Les vols "d'un peu moins d'une heure" sont cités en priorité : "Londres-Amsterdam, Paris-Genève ou Lyon Bordeaux".

Le secteur aéronautique se veut plus vert

Pour arriver à ses fins, Wright Electric s'associe avec l'entreprise d'aéronautique BAE Systems pour l'aider notamment au sujet des commandes de vol et des systèmes de gestion de l'énergie. "Ce dont on a besoin c'est d'avoir des batteries deux fois plus puissantes qu'aujourd'hui mais nous pensons que l'industrie en sera capable", explique Jeffrey Engler, le PDG de Wright Electric.

À lire aussi
Un salarié devant la Fonderie de Bretagne, lundi 25 mai 2020 Renault
Les infos de 6h30 - Coronavirus : à l'arrêt, les salariés du site Renault de Caudan se mobilisent

Easyjet a de son côté a noué un partenariat l'année dernière avec Airbus sur un projet de recherche sur les avions hybrides et électriques. Airbus mise beaucoup sur son avion hybride, produit en collaboration avec Siemens et Rolls-Royce. Sur quatre moteurs, un sera électrique avec une puissance de 2 Méga Watts. Baptisé "L'E Fan X", il sera testé en vol l'année prochaine.
Jeffrey Engler croit au pouvoir des petits constructeurs de s'imposer sur le marché. "Si vous pensez au monde de l'automobile, un constructeur comme Renault existe depuis plus de 100 ans pourtant il y a de nouveaux constructeurs comme Tesla, et c'est Tesla aujourd'hui qui fait avancer cette industrie", avance-t-il.

Au salon du Bourget l'année dernière plusieurs prototypes ont été présentés mais le poids des batteries et la puissance nécessaires pour voler est encore un frein pour faire décoller des avions commerciaux. En décembre 2019, un hydravion 100% électrique, le Havilland Beaver DHC-2 ePlane, s'est envolé avec une capacité de 6 personnes à bord.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Avions EasyJet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants