1 min de lecture Innovation

Du saumon transgénique bientôt dans nos assiettes ?

REPLAY - Les autorités sanitaires canadiennes ont autorisé un saumon génétiquement modifié à la consommation. Aux États-Unis, la vente de ce poisson a été suspendue.

>
Du saumon transgénique bientôt dans nos assiettes ? Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date :
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

Pour l'instant, l'Europe ne veut pas du saumon génétiquement modifié conçu par la société américaine AquaBounty. Mais nous sommes en train de signer un traité de libre-échange avec le Canada. Les associations de protection de l'environnement expliquent qu'il faudra faire attention à ne pas ouvrir la porte à ce saumon qui grandit deux fois plus vite. Il ne coûte pas donc cher à produire. Ses gènes ont été modifiés pour qu'il soit consommable à seize mois. Un saumon de l'Atlantique normal met trente mois avant d'arriver dans votre assiette.

 Au Canada, il y a débat. Jusqu'à présent, les OGM servaient surtout à nourrir le bétail. Il s'agit de soja, de maïs donné aux poulets ou aux vaches. Là ce saumon, c'est un aliment transgénique que vont manger directement les humains. Des associations de consommateurs demandent plus de recul, faire encore un peu de recherche pour évaluer les impacts sur la santé et sur l'environnement. Et si ce poisson s'échappait dans la mer, s'il se reproduisait avec du saumon sauvage, s'il modifiait ses gènes ?
Les producteurs disent que leurs saumons sont stériles, mais pas à 100%. Donc ils vont les enfermer dans des cages hermétiques. Tout cela ne fait du tout rêver les associations de consommateurs au Canada qui demandent  encore quelques mois de délais. Comme aux États-unis : là-bas les ventes de saumons OGM ont été suspendues, le temps de mettre en place un étiquetage précis pour qu'au moins le consommateur puisse choisir d'en manger ou pas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Innovation Poissons Alimentation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants