2 min de lecture Donald Trump

Donald Trump menacé par "El Chapo" sur Twitter ?

Donald Trump, le milliardaire américain candidat à l'investiture républicaine à la présidence, aurait reçu un tweet menaçant du narcotrafiquant "El Chapo".

Donald Trump, candidat à l'investiture républicaine
Donald Trump, candidat à l'investiture républicaine
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Le milliardaire et magnat de l'immobilier Donald Trump a-t-il été menacé de mort par "El Chapo" sur Twitter ? C'est la question que l'on peut se poser après que le narcotrafiquant mexicain, échappé d'une prison de haute sécurité du Mexique il y a une semaine, a envoyé un tweet au candidat à l’investiture républicaine à la Maison Blanche. Donald Trump s'était auparavant lancé dans une diatribe à l'encontre du trafic de drogue en provenance d'Amérique latine qui gangrène les États-Unis. L'homme aux 4 milliards de dollars de fortune personnelle selon Forbes a fustigé la politique américaine de protection des frontières et notamment celle qui sépare les États-Unis du Mexique.

Donald Trump a commencé par s'en prendre au traitement médiatique dont il fait l'objet à propos du sujet de la drogue. "Maintenant que le baron mexicain de la drogue s'est échappé de prison, tout le monde dit que la majorité de la cocaïne qui arrive aux États-Unis provient de l'étranger... mais c'est ce que j'avais dit. Traitement très injuste des médias". Mais le candidat républicain ne s'est pas arrêté à cela et en a profité pour marteler ses thèses concernant le contrôle de la frontière sud des États-Unis. 

"'El Chapo et les cartels mexicains de la drogue utilisent la frontière sans entraves comme si c'était un aspirateur, attirant la drogue et la mort vers les États-Unis", a d'abord écrit Donald Trump de manière imagée. 

"La plaisanterie du moment prétend que j'ai fait évader 'El Chapo' parce que le timing était si bon par rapport à mes constats sur la sécurité de la frontière", a fini par conclure Trump à ses 3,2 millions de followers. Le tweet de trop pour le compte d'un certain Joaquin Guzman Loera alias @ElChap0Guzman, du nom du narcotrafiquant en fuite, mais non certifié comme étant son compte. Ce dernier lance un "reste dans ton putain de coin et je vais te faire manger tes putains de mots". 

À lire aussi
États-Unis
Les infos de 18h - États-Unis : ces partisans de Trump qui croient en sa revanche

Selon ABC News, Donald Trump aurait demandé au FBI d'enquêter à propos du tweet menaçant. Dans une déclaration, il a insisté sur ses combats: "je me bats au-delà de moi-même. Je me bats pour l'avenir de notre pays qui est envahi par les criminels. Vous ne pouvez pas être intimidés, c'est trop important". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump Twitter Menaces
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants