2 min de lecture Lille

Don de RTT : "Je ne cesserai jamais de remercier mes collègues", témoigne le père de Naëlle

Opérée d’un cancer, Naëlle, 5 ans, se reconstruit auprès de son père qui a bénéficié de 350 jours de repos offerts par ses collègues.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Don de RTT : "Je ne cesserai jamais de remercier mes collègues", témoigne le père de NaëlleDon de RTT : "Je ne cesserai jamais de remercier mes collègues", témoigne le père de Naëlle Crédit Image : Frédéric Veille | Crédit Média : Frédéric Veille | Durée : | Date : La page de l'émission
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Lorsque les parents de la petite Naëlle ont appris il y a tout juste un an que leur fille était atteinte d’un cancer du rein, leur vie s’est écroulée. Mais Marine et Jonathan n’ont pas baissé les bras et ont tout mis en œuvre pour sauver leur enfant. Ils se sont donc tournés vers des spécialistes de l’hôpital de Lille qui, en décembre dernier, ont opéré la fillette pour lui ôter une tumeur de 13 centimètres. La suite ? De longues semaines passées sur place pour ce couple d’un village situé près d’Aumale, dans la Somme.

Pour la mère de Naëlle, exerçant une profession libérale à son compte, et son père, travaillant à la Verrerie Pochet du Courval, il était compliqué d’être 24 heures sur 24 au chevet de leur fille durant ces longues semaines d’hospitalisation et de séances de chimiothérapie. "C’est alors que mon chef de service m’a proposé de bénéficier de la loi qui venait de passer sur le don de RTT", explique Jonathan qui à l’époque avait été surpris par cette offre pour le moins inattendue. 

Je ne cesserai jamais de remercier mes collègues car grâce à eux Naëlle va mieux

Jonathan, le père de Naëlle
Partager la citation

Dans cette entreprise de près de 2.000 salariés, le résultat de la participation fut au-delà des espérances des parents de Naëlle puisque Jonathan a pu bénéficier de 350 jours offerts par ses collègues. "Je ne cesserai jamais de les remercier car grâce à eux, Naëlle va mieux. Le fait que je sois resté auprès d’elle, ça l’a aidé à surmonter sa maladie et son infection pulmonaire consécutive à l’opération. J’étais là tous les jours auprès d’elle à l’hôpital et je suis là tous les jours à la maison pour m’occuper d’elle et l’emmener à ses séances de chimiothérapie", confie-t-il ainsi à RTL.

Émus lorsqu’ils évoquent le cas de leur fille qui aujourd’hui va beaucoup mieux "même si elle est en rémission pour quelques années", précise Marine, les parents de Naëlle dénoncent également le manque d’aide des autorités face à de telles situations. "Si nous n’avions pas eu ce don du ciel, je ne sais pas comment nous aurions pu faire aussi bien matériellement que financièrement pour être aux côtés de notre fille. Il faudra que l’État fasse quelque chose pour les parents qui vivent ce que nous avons vécu, car tous n’ont pas la chance d’avoir des collègues de travail qui offrent des jours de repos". 

Don de RTT : ce que dit la loi

À lire aussi
confinement
Déconfinement : le gouvernement veut que les entreprises puissent imposer des RTT et congés

La loi sur le don de RTT a été promulguée le 9 mai 2014. Ce texte autorise un salarié à "renoncer anonymement et sans contrepartie", avec l’accord de l’employeur, à des jours de repos au bénéfice d’un autre salarié de l’entreprise ayant la charge d’un enfant âgé de moins de vingt ans atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident rendant indispensable une "présence soutenue".

Tous les types de jours de repos (RTT, jours de récupération ou congés payés ordinaires) sont concernés, aussi bien dans le secteur public que dans le secteur privé. Cependant seuls peuvent faire l’objet d’un don, parmi les jours de congés annuels ordinaires, ceux qui sont au-delà de 24 jours. Le caractère indispensable d’une "présence soutenue" doit être attesté par le médecin ayant en charge la maladie ou le handicap de l’enfant concerné.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lille Hôpitaux Somme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants