1 min de lecture Animaux

DIAPORAMA - Zoo de Beauval : des télécabines pour survoler certains animaux

Le zoo de Beauval, dans le Loir-et-Cher, a investi huit millions d'euros dans l'installation de 24 télécabines. Elles seront ouvertes au public à partir du samedi 30 mars.

Le zoo de Beauval vient de se doter d'une ligne de télécabines pour survoler les animaux Crédits : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Date : 25/03/2019
5 >
Le zoo de Beauval vient de se doter d'une ligne de télécabines pour survoler les animaux Crédits : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Date : 25/03/2019
Le télécabine monte jusqu'à 45 mètres au dessus des 40 hectares du zoo de Beauval Crédits : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Date : 25/03/2019
Ces télécabines font fortement et logiquement penser aux dispositifs présents en montagne Crédits : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Date : 25/03/2019
Certains cabines ont un plancher transparent afin de profiter au maximum de ce "vol" au zoo de Beauval Crédits : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Date : 25/03/2019
L'installation de ces télécabines changement forcément le paysage et attire le regards des spectateurs Crédits : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Date : 25/03/2019
1/1
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Une avancée pour ne pas déranger les animaux. Le zoo-parc de Beauval, dans le Loir-et-Cher, vient de se doter d'une ligne de télécabines qui permettront aux visiteurs de survoler pendant quelques minutes les animaux, sans les déranger, à compter de samedi 30 mars.

Alors que le parc situé près de Saint-Aignan reçoit entre 10 et 15.000 visiteurs chaque jour en été, ces 24 télécabines permettront à 2.400 personnes par heure de survoler pendant trois à quatre minutes les éléphants, gorilles, otaries ou lions. "Les grands singes ont un peu levé la tête au début, puis ils se sont habitués", a expliqué Samuel Leroux qui a dirigé l'installation et préside à son organisation. 

L'installation, semblable à une télécabine de montagne - si ce n'est qu'une cabine sur trois a un plancher transparent - représente un coût de huit millions d'euros, a détaillé Rodolphe Delord, le fils de la créatrice du zoo.

45 mètres au-dessus du parc

Le zoo-parc de Beauval dont le plus célèbre pensionnaire est Yuan Meng, un panda, né en 2017, filleul de Brigitte Macron, abrite depuis peu des diables de Tasmanie parmi les 10.000 animaux qui y sont hébergés.

À lire aussi
Des macareux (illustration) animaux
Le macareux des îles Féroé, une espèce d'oiseaux menacée par le tourisme

Le télécabine monte en silence jusqu'à 45 mètres au dessus des 40 hectares du parc. Seul le zoo de San Diego, aux États-Unis, est doté d'une telle installation. Trois montagnards habitués à l'utilisation de ce moyen de transport ont rejoint les 800 personnes qui y travaillent en saison. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Société Diaporama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797289439
DIAPORAMA - Zoo de Beauval : des télécabines pour survoler certains animaux
DIAPORAMA - Zoo de Beauval : des télécabines pour survoler certains animaux
Le zoo de Beauval, dans le Loir-et-Cher, a investi huit millions d'euros dans l'installation de 24 télécabines. Elles seront ouvertes au public à partir du samedi 30 mars.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/diaporama-zoo-de-beauval-des-telecabines-pour-survoler-certains-animaux-7797289439
2019-03-26 04:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/anPFsBEuqkzm2xYeNUec2Q/330v220-2/online/image/2019/0325/7797289485_000-1f16a2.jpg