1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Des porcelets génétiquement modifiés bientôt donneurs d'organes ?
1 min de lecture

Des porcelets génétiquement modifiés bientôt donneurs d'organes ?

Une découverte scientifique pourrait bel et bien révolutionner la transplantation d'organes. Jusqu'à présent, ces greffes porcines se heurtent à des risques de transmissions de virus qui peuvent infecter les humains.

Des porcelets à la station de Guernévez
Des porcelets à la station de Guernévez
Amélie James

Et si un cœur, un poumon ou encore un rein de porcelet pouvait intégrer l'organisme humain ? Une équipe scientifique internationale est parvenue à modifier génétiquement des porcelets pour que leurs organes soient compatibles avec des transplantations sur l'homme. C'est la revue américaine Science qui dévoile les contours de cette avancée majeure. 

Cette découverte scientifique pourrait bel et bien révolutionner la transplantation d'organes. Jusqu'à présent, ces greffes porcines se heurtent à des risques de transmissions de virus qui peuvent infecter les humains. Une équipe dirigée par deux généticiens a développé une méthode du clonage pour retirer les gènes responsables de ces virus dans l'ADN porcin. 

La société privée eGenesis, fondée par les deux hommes, est ainsi parvenue à obtenir la naissance de 37 porcelets dont les organes seront potentiellement adéquats pour une xénotransplantation, une greffe à partir de donneurs animaux.

Faire face à la pénurie d'organes

La pénurie d'organes humains est telle qu'environ 22 personnes meurent chaque jour aux États-Unis en attente d'un organe vital, "tandis que les organes porcins peuvent atteindre une taille idéale pour les humains", note Science.  

À lire aussi

Les porcs sont déjà utilisés dans la xénotransplantation de valves cardiaques ou de pancréas. Mais cette nouvelle avancée doit permettre de transplanter des organes porcins plus volumineux et qui posent un risque de transmission de virus plus important.  

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/