2 min de lecture Confinement

Déconfinement : pourquoi Ikea ne rouvre pas ses portes en France

Ikea a rouvert ses magasins en Suisse et en Belgique mais a préféré reporter de quelques jours la réouverture de ses magasins français. L'entreprise entend ainsi mieux se préparer au déconfinement.

Enseigne Ikea (Illustration)
Enseigne Ikea (Illustration) Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Si la grande enseigne a rouvert ses magasins en Suisse et en Belgique, Ikea a préféré reporter de quelques jours la réouverture de ses magasins français. Redoutant une faible demande, l'entreprise en profite pour mieux se préparer au déconfinement.

"Nous préparons la réouverture avec le plus grand soin pour vous accueillir dans les meilleures conditions, en mettant en place toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la santé de tous", a déclaré l'enseigne sur sa page Facebook. En effet, les magasins français ne devraient pas rouvrir leurs portes avant la dernière semaine de mai.

"Ikea ne voudrait donc pas se précipiter" et prépare son plan de réouverture qui sera présenté en fin de semaine aux représentants du personnel. "Notre volonté est de prioriser la santé et la sécurité de chacun, c’est pourquoi on prend un peu plus de temps. Les gestes barrières devront être respectés, le nettoyage sera régulier dans chaque zone. On ne veut pas le faire dans l’urgence", explique David Saroul, directeur de l'Ikea de Fleury-sur-Orne près de Caen, dans les colonnes du journal Liberté Caen.

Une réouverture tardive pour une meilleure sécurité

D'après les premiers éléments transmis, le plan de déconfinement d'Ikea devrait comprendre "un contrôle du flux à l'entrée du magasin (pas plus d'un client pour 20-25 m² de surface), des plages horaires élargies, des visières et protections pour l'ensemble du personnel, rouleaux de papier fournis pour tester les matelas et fermeture du restaurant", explique BFM TV. 

À lire aussi
Un verre d'alcool (illustration) coronavirus
Coronavirus en Angleterre : nuit festive "hors de contrôle" après la réouverture des pubs

Une stratégie qui s'explique aussi par une justice française "particulièrement inflexible". Amazon et Renault ont été par exemple contraints de réduire leur activité pour non-respect des mesures de sécurité. "Rouvrir progressivement nous permet de valider notre organisation et de la déployer à l’ensemble de nos magasins en toute sécurité", explique la direction dans Le Figaro

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants