1 min de lecture Cybersécurité

Cybercriminalité : "26 millions de personnes touchées en France en 2019", alerte un policier

INVITÉ RTL - Pierre Penalba, commandant de la police nationale à la tête du premier groupe de lutte contre la cybercriminalité, alerte sur les escroqueries du net. Le spécialiste d'internet publie ce jeudi 9 janvier un livre baptisé "Cyber crimes" dans lequel il raconte son quotidien de "flic numérique".

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Cybercriminalité : "26 millions de personnes touchées en France en 2019", alerte un cyberflic Crédit Image : ISSOUF SANOGO / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Sarah Ugolini

Des anecdotes pour illustrer les dangers, mais aussi la créativité et la détermination des délinquants du web, c'est le but de l'ouvrage de Pierre Penalba, commandant de la police nationale à la tête du premier groupe de lutte contre la cybercriminalité. Le spécialiste d'internet publie un livre baptisé Cyber crimes dans lequel il raconte son quotidien de "flic numérique". 


Il donne également des conseils simples afin de se protéger des actes malveillants. En effet, la cybercriminalité est en pleine expansion avec quasiment un milliard de victimes. "En France, on estime à 26 millions les personnes touchées l'année dernière", assure Pierre Penalba sur RTL ce jeudi 9 janvier. Il explique comment "20 millions de mails ont été envoyés concernant un chantage à la sextorsion". Des mails qui ont entraîné 28.000 signalements sur la plateforme PHAROS, mais seulement 2.000 plaintes. 

Seuls deux hackers ont été interpellés en France pour ces mails par la brigade de l'OCLCTIC, l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication. Ils avaient escroqué un million d'euros avec cette sextorison. Des estimations qui ne prennent pas en compte le détail de tous ceux qui ont payé. "Cela concerne absolument tout le monde. On est tous en danger", alerte le "cyberflic". 

On est tous en danger

Piere Benalba, commandant de la police nationale à la tête du premier groupe de lutte contre la cybercriminalité
Partager la citation

Les extorsions à caractère sexuel tendent en effet à se généraliser. "Le problème d'internet, c'est qu'on est tous connectés. Chacun d'entre nous a un téléphone, un ordinateur", explique Pierre Penalba. Des moyens de communication qui peuvent faire l'objet d'une attaque. "73% des personnes sont touchées par du phishing", c'est-à-dire l'hameçonnage utilisé par des fraudeurs pour obtenir des renseignements personnels dans le but de perpétrer une usurpation d'identité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cybersécurité Internet Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants