1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Croissance : la situation s'améliore en France
1 min de lecture

Croissance : la situation s'améliore en France

ÉDITO - La croissance de l'économie française devrait accélérer en 2017 et atteindre 1,6%, après s'être établie à 1,1% l'an dernier, selon l'Insee.

L'Insee prévoit un net rebond de la croissance en France
L'Insee prévoit un net rebond de la croissance en France
Crédit : AFP / Thomas Samson et Johanna Guerra / Montage RTLNET
François Lenglet : la croissance économique devrait accélérer en France
03:46
Croissance : la situation s'améliore en France
03:51
François Lenglet & Loïc Farge

Le patient a repris des couleurs. La croissance économique de la France devrait atteindre 1,6% en 2017, en s'étant intensifiée très progressivement depuis deux ans. Ce serait un peu moins que la zone euro : l'Espagne serait, par exemple, à +3% selon l'Insee, et l'Allemagne, à +1,9% -, mais ce serait quand même le meilleur chiffre obtenu par notre pays depuis 2011. Ces prévisions portent sur le court terme, et elles sont corroborées par d'autres indicateurs. Le climat des affaires, par exemple : le moral des chefs d'entreprises, mesuré par l'indice Markit, est au plus dans la zone euro depuis dix ans. En général, quand les patrons voient l'avenir de façon positive, ils investissent et ils embauchent.

Cette embellie est due à l'amélioration de l'environnement européen tout d'abord, et même mondial. Il y a aussi deux éléments sectoriels. D'abord le retour des touristes étrangers, qui avaient été dissuadés de visiter la France et de dépenser en France par les attentats qui ont frappé notre pays. Ensuite le rebond de la production agricole, avec de meilleures récoltes cette année.

Autre point-clé : le redémarrage de l'investissement des entreprises et des ménages, principalement dans l'immobilier (+3,7%, du jamais vu depuis 2006). C'est d'ailleurs cela aussi qui explique en partie le redressement du secteur de la construction, après dix années de crise. Ce dernier point est très important. Vous savez ce qu'on dit, quand le bâtiment va tout va, et ça n'est pas faux. Le secteur, par ses cycles, explique largement les oscillations de la croissance française et de l'emploi dans le secteur privé.

L'Insee table sur quelque 220.000 emplois créés en 2017. C'est, en gros, le même volume de créations de postes qu'en 2016. Tout cela ferait baisser le taux de chômage de 0,6%, pour le porter à 9,4% de la population active. Un chiffre encore très élevé.

À lire aussi

Quant au pouvoir d'achat, il progresserait légèrement, à +1,1%, quelque peu érodé par la progression des prix, en particulier celle des prix de l'énergie. Une évolution moins forte qu'en 2016, où il avait cru de 1,8%. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/