2 min de lecture Croissance

Croissance : l'Insee reste prudent pour 2017

ÉDITO - L'économie française devrait bénéficier de plusieurs facteurs favorables au cours de prochains mois.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet
>
Croissance : l'Insee reste prudent pour 2017 Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Loïc Farge

La France se trouve sur une sorte de plateau de croissance positive, mais faible. Selon les prévisionnistes de l'Insee, l’activité économique de la France en 2017 resterait à +1,2%, c’est-à-dire peu ou prou comme en 2016. Mais derrière cette stabilité apparente, il y a quand même deux bonnes nouvelles. Tout d’abord, la reprise du bâtiment, un secteur-clé, qui s’est amorcée en 2016 et qui se poursuivrait l’année prochaine, sous l’effet de la reprise des travaux publics et de la construction de logements neufs.

Le secteur a connu une véritable dépression depuis plusieurs années, il en sort. Il a une forte capacité d’entraînement des autres secteurs de l’économie, tout comme une forte capacité à créer des emplois. Même si, il faut le préciser, il s’agit là encore d’une reprise modeste.

Autre bonne nouvelle : la poursuite des créations d’emplois. Nous sommes aujourd'hui sur un rythme de 200.000 emplois créés par an. On a connu bien mieux (à la fin des années 1990, la France créait 500.000 emplois par an), mais on a connu aussi bien pire, en particulier depuis la crise de 2008. Cela veut dire que le chômage continuerait à baisser en 2017, modérément.

À lire aussi
Le ministère de l'Économie et des Finances, communément appelé "Bercy", le 15 mars 2013 économie
"Gilets jaunes" : que représente concrètement une perte de 0,1 point de croissance ?

Emplois créés au-delà de 1% de croissance par an

Comment expliquer ces créations d’emplois avec une croissance qui reste médiocre ? Cela doit être les premiers effets, tardifs et modestes, du pacte de responsabilité, avec la baisse des charges sociales. Quand on baisse le coût du travail, on augmente l’incitation des entreprises à créer des emplois, en particulier des emplois non qualifiés ou faiblement qualifiés. Ou bien on les dissuade de supprimer des emplois, ce qui revient au même.

Grâce à ces allègements, la France a à nouveau diminué le seuil d’activité à partir duquel elle crée des emplois. Le seuil de déclenchement de la création de nouveaux postes de travail était à 2,5% de croissance par an il y a vingt ans. C’est aujourd'hui aux alentours de 1%. Ça veut dire qu’au-delà de 1% de croissance par an, nous créons des emplois.

Pouvoir d'achat en hausse, mais...

En 2017, notre pouvoir d’achat va connaître une petite hausse, sous l’effet des augmentations de salaire et de la croissance de l’emploi. Mais elle sera tempérée par la reprise légère de l’inflation. La hausse des prix va, en effet, repartir un peu, tout bonnement à cause d’un effet de calendrier. Ça fait maintenant plus d’un an que le prix du pétrole a fortement baissé. Du coup, d’un an sur l’autre, on retrouve la tendance de fond pour les prix, avec une inflation de 0,5-0,7% annuelle. Tout ça devrait nous faire un pouvoir d’achat autour de +1%. C’est moins qu’en 2016, et c’est moins qu’en 2015.

Le futur président de la République devrait arriver dans une situation meilleure que celle de 2012, lorsque François Hollande est arrivé. Il y avait alors la crise de l’euro, l’Europe était en récession, et la France, en croissance zéro. Pour autant,le futur élu ne peut pas attendre de miracle de la conjoncture. Il faudra qu’il compte sur sa politique, sur les mesures qu’il mettra en œuvre, pour redresser le pays et retrouver un niveau d’activité et de chômage acceptable.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Croissance Insee Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786303281
Croissance : l'Insee reste prudent pour 2017
Croissance : l'Insee reste prudent pour 2017
ÉDITO - L'économie française devrait bénéficier de plusieurs facteurs favorables au cours de prochains mois.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/croissance-l-insee-reste-prudent-pour-2017-7786303281
2016-12-16 09:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kBEokyyG-L1ZyYxnOUrgJA/330v220-2/online/image/2016/1028/7785491627_000-par7920411.jpg