2 min de lecture Calais

Crise migratoire : risques, tarifs, réseaux mafieux... La réalité des traversées

REPORTAGE - Des milliers de migrants tentent de traverser la Manche depuis Calais pour gagner l'Angleterre en payant des passeurs très cher, ou par des moyens de fortune.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Crise migratoire : risques, tarifs, réseaux mafieux... La réalité des traversées Crédit Image : Handout / TURKISH DEFENCE MINISTRY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Franck Antson - correspondant RTL dans le Nord
Franck Antson édité par Ryad Ouslimani

Alors que la Commission européenne se penche ce mercredi 23 septembre sur une réforme de sa politique migratoire et des demandes d’asile, coup de projecteur sur ces tentatives de traversée de la Manche par des migrants. On recense encore plus d’un millier de migrants à Calais. Ces traversées clandestines en mer se sont multipliées ces derniers mois.

Rien que la journée de mardi, près de 90 migrants ont été secourus au large entre Dunkerque et le Touquet, certains entassés à 24 dans une embarcation, de type zodiac. Avec ces conditions météo favorables, une mer calme la nuit, la Préfecture Maritime a comptabilisé depuis janvier, plus de 600 traversées ou tentatives impliquant 6.500 exilés entre la Côte d’Opale et l’Angleterre. Trois fois plus que l’an dernier à la même période. Et encore il ne s’agit que de ceux qui sont officiellement repérés.

Quant aux chances de réussite, il y a des risques. Si l’on en croit les autorités, entre les courants, le trafic maritime (l’un des plus chargés au monde dans ce détroit du Pas-de-Calais, 400 navires par jour, 100 rotations de ferries), le danger est réel, mais pour autant ça passe. Selon les associations, 70 à 80% des traversées réussissent, du moins pour ceux qui payent le prix fort.

Une grille tarifaire et des "services" divers

Le "tarif" de ces traversées clandestines se situe entre 3.000 et jusqu’à plus de 10.000 euros. C’est devenu un marché juteux pour les réseaux de passeurs, organisés parfois depuis l’Angleterre, alors que la demande est toujours plus forte. Pour le prix de base, ces Kurdes Irakiens ou Soudanais se retrouvent entassés dans un petit bateau moteur, avec un simple GPS. Ce sont eux souvent que les sauveteurs récupèrent en difficulté au large. 

À lire aussi
Un des bébés phoques recueilli au centre. animaux
Calais : un centre recueille des animaux marins échoués

Pour les autres qui payent plus de 5.000 euros, le passage est plus sûr, 3 ou 4 par embarcation rapide, et en 1 heure ils peuvent atteindre Douvres. Mais certains exilés tentent aussi par leurs propres moyens, avec par exemple des kayaks, ou des piscines gonflables et pelles de jardin comme rames. Des tentatives désespérées, vouées à l’échec.

En mer, ces migrants ne sont pas systématiquement arrêtés quand ils sont repérés. Sinon ils sont simplement accompagnés jusqu’aux eaux britanniques, pour raisons de sécurité.  

"Ils sont déterminés, prêts à tout", disait Bernard Barron, de la SNSM de Calais. Certains migrants menacent de se jeter à l’eau si on s’approche trop près. Et ces petits bateaux chargés peuvent aussi chavirer. Au-delà des chiffres, il y a une réalité humaine, avec des enfants ou des très jeunes souvent à bord.

Des réseaux qui se reconstituent rapidement

Par ailleurs, les passeurs sont régulièrement interpellés. Mardi par exemple, 4 passeurs présumés ont été interpellés, certains avec 11.000 euros en liquide sur eux. "Le problème, c’est que ces réseaux mafieux se reconstituent rapidement", a confié le procureur de Boulogne-sur-Mer. Les passeurs se mêlent aux migrants quand ils sont interceptés sur les plages. Ces activités occupent en tout cas 30% des dossiers de comparution immédiates au tribunal correctionnel. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Calais Migrants Angleterre
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants