1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Crash A320 Germanwings :quel suivi psychologique pour les pilotes ?
1 min de lecture

Crash A320 Germanwings :quel suivi psychologique pour les pilotes ?

REPLAY / ÉCLAIRAGE - Les pilotes d'avion sont évalués psychologiquement et médicalement avant leur embauche et font l'objet d'un suivi régulier.

Des avions Germanwings et Lufthansa, le 26 mars 2015, à l'aéroport de Düsseldorf, en Allemagne
Des avions Germanwings et Lufthansa, le 26 mars 2015, à l'aéroport de Düsseldorf, en Allemagne
Crédit : PATRIK STOLLARZ / AFP
Crash de l'A320 de la Germanwings : comment s'effectue le suivi psychologique des pilotes
00:01:05
La rédaction de RTL & Romain Renner

L'enquête sur le crash de l'Airbus A320 de la compagnie Germanwings qui a coûté la vie à 150 personnes mardi 24 mars, relance les interrogations concernant le contrôle psychologique des pilotes. Selon le vice-président du syndicat national des pilotes de ligne, Jean-Jacques Elbaz, il existe deux suivis très particuliers.

"Il y a la visite médicale de licence : la licence n'est valable qu'à partir du moment où l'autorité médicale reconnaît une aptitude physique et mentale. Les deux sont recherchées par les médecins des centres d'expertise médicale de l'aéronautique, explique-t-il. Puis, comme pour tout salarié, la médecine du travail intervient là-dessus".

Les cinq étapes d'Air France

Jean-Jacques Elbaz évoque également "un troisième filet, qui n'est pas médical mais administratif". Tout membre d'équipage se voit en effet délivrer "un certificat de membre d'équipage, un crew member certificate, qui permet aux pilotes de pouvoir travailler et accéder à des zones réservées et à l'avion, après délivrance et enquête de la préfecture".

Certaines compagnies développent tout un processus de sélection en plusieurs étapes pour recruter leurs pilotes. C'est le cas d'Air France, qui pratique un suivi psychologique en cinq étapes, comme expliqué dans Le Monde, jeudi 26 mars. Outre la visite médicale et la médecine du travail, la compagnie française teste la capacité des pilotes à travailler en équipe et impose quatre séances de simulateur de vol avec des "forts facteurs de stress". 

À lire aussi

Un rendez-vous annuel avec la direction des opérations aériennes est également l'occasion d'évoquer d'éventuels problèmes. Interrogé par le quotidien, le commandant de bord Eric Prévot précise que "si un pilote manque l'un de ces cinq rendez-vous, il ne vole plus pour Air France".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.