1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : recul inédit de la lutte contre sida, tuberculose et paludisme
1 min de lecture

Coronavirus : recul inédit de la lutte contre sida, tuberculose et paludisme

Depuis l'apparition du coronavirus dans le monde en mars 2020, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a enregistré un recul profond notamment de la sensibilisation contre ces maladies.

Le sida (illustration)
Le sida (illustration)
Romain Giraud & AFP

Le coronavirus a eu un "impact dévastateur" sur la lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose, qui a connu un recul sans précédent, a déploré ce mercredi 8 septembre le Fonds mondial de lutte contre ces maladies dans son rapport annuel. 

Pour la première fois depuis sa création en 2002, le Fonds fait état de retours en arrière : il s'inquiète notamment de baisses significatives des services de dépistage et de prévention du VIH pour les populations clés et vulnérables, et d'une forte diminution du nombre de personnes testées et traitées pour la tuberculose. 

L'organisation a tout de même noté que la pandémie a mis en évidence "l'importance cruciale" des systèmes de santé dans le monde. Quelques lueurs d’espoir restent donc permises puisqu'elle a été à l’origine de plusieurs innovations dont a profité la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme notamment. 

Pour rappel, le Fonds mondial est un partenariat original entre États, société civile, secteur privé et malades. Ses fonds vont pour moitié à la lutte contre le sida et pour moitié au paludisme et la tuberculose. Depuis sa création en 2002, il revendique 44 millions de vies sauvées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/