1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : l'hôpital lui réclame 7.000 euros après la mort de son père

TÉMOIGNAGE - Quelques jours après le décès de son père, victime du coronavirus, l'hôpital lui demande de payer le reste à charge des frais d'hospitalisation soit 7.000 euros.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus : l'hôpital lui réclame 7.000 euros après la mort de son père Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : Julien Fautrat | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Julien Fautrat édité par Cassandre Jeannin

Nouvelle épreuve à présent pour une famille déjà endeuillée par le coronavirus à qui l'hôpital réclame aujourd'hui 7.000 euros. Quelques jours après la mort de son père, fin avril, un chauffeur de bus de l'Oise a reçu la facture de l'hôpital Saint-Louis à Paris : un reste à charge, non remboursé par la sécurité sociale de 7.000 euros car ses parents n'avaient pas de mutuelle.

"Je suis parti chercher la voiture j'ai dit 'est-ce qu'il y aura quelque chose à payer ?' et la dame m'a dit 'oui il y aura quelque chose à payer'. Des 80% qui sont pris par la sécurité sociale ce sont les 20% qui font 7.000 euros pour 10 jours", explique le fils de la victime du coronavirus. "Après je suis rentré chez moi j'ai ramené la facture et j'ai dit à ma mère 'y'a ça à payer'. Elle l'a très mal pris, elle pleurait 'comment je vais faire ? Ton père est parti, je touche 560 euros de retraite'", poursuit-il. 

"Il y a eu des fautes au niveau de l'État je pense, affirme-t-il. Mes parents sont partis voter, ils ont eu confiance en la parole du président. Le cauchemar a commencé le 15 mars. S'il n'était pas allé voter, je suis sûr qu'il ne l'aurait pas attrapé (le coronavirus, ndlr)".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Hôpitaux Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants