2 min de lecture Crise économique

Coronavirus : comment aider les entrepreneurs dans un contexte de crise ?

INVITÉ RTL - Guillaume Pépy président d’Initiative France, croît en la création d'entreprises malgré la crise post-covid.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : comment aider les entrepreneurs dans un contexte de crise ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Chloé Richard-Le Bris

Dans son interview donnée à la presse régionale, Emmanuel Macron tente de se réinventer. Il prévient, la rentrée sera très dure. Guillaume Pépy, ancien président de la SNCF, est désormais président d’Initiative France, un réseau qui finance et conseille des créateurs et repreneurs d’entreprises : "L’objectif de ces 215 associations, il y en a partout en France, dans tous les départements il y a des associations avec des bénévoles, c’est d’aider celle ou ceux qui ont dans la tête une idée ou un projet et qui se disent et si je créais ma boîte ? Plutôt que de chercher un contrat de travail qu’ils auront du mal à travail."

Comme l'explique Guillaume Pépy : "L’association vous apporte les sous, il y a zéro apport personnel et le deuxième intérêt c’est que l’association va vous accompagner pendant toutes les premières années de la création de votre entreprise pour que votre entreprise soit solide."

Guillaume Pépy croit en la création d'entreprises malgré les plans de départs volontaires qui risquent de se faire nombreux avec la crise : "Il va y avoir beaucoup de plans de départs volontaires avec des dizaines de milliers de personnes qui vont perdre leur contrat de travail. Il y a toute une génération d’étudiants et de scolaires qui sortent du système et qui d’habitude trouvent des contrats d’alternance, des stages, des CDD. Cette année, ça va être beaucoup plus dur. Ce qu’il faut dire aux gens c’est, au fond, et si vous créiez votre propre job, votre propre emploi ? Après vous trouverez peut-être autre chose, mais si vous avez une idée jetez-vous à l’eau, allez-y."

Le président d'Initiative France dit se vouloir très concret : "Par exemple, pendant la crise, pleins de gens ont inventé des nouveaux services. Les fleuristes étaient fermés et il y a des gens qui se sont dit il y a partout en France des milliers de producteurs de fleurs, localement, qui ne peuvent pas vendre leur production. Qu’est-ce que je vais faire ? Je vais prendre une camionnette et je vais aller directement du producteur vers le consommateur au travers d’une toute petite plateforme digitale où je vais vendre des fleurs (…). Et nous, on est là pour aider les gens."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crise économique Emploi Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants