1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : ce que le télétravail permet et ne permet pas
1 min de lecture

Coronavirus : ce que le télétravail permet et ne permet pas

Depuis le début de la crise sanitaire, le télétravail est presque devenu une habitude pour une partie de la population. Pourtant, c'est une activité qui reste encadrée par la loi.

Une mère de famille en télétravail (illustration)
Une mère de famille en télétravail (illustration)
Crédit : Photo de Anastasia Shuraeva provenant de Pexels
Charlotte Diry

À l'issue du Conseil sanitaire de défense qui avait lieu lundi 27 décembre, le Premier Ministre Jean Castex, accompagné du Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran, ont annoncé de nouvelles restrictions face à l'ampleur de la crise sanitaire. Parmi elles, le télétravail qui va devenir "obligatoire" trois jours par semaine, lorsque cela est possible. De nombreux travailleurs vont donc devoir s'astreindre au télétravail, une pratique largement répandue depuis le début de l'épidémie. 

Une situation plus ou moins pénible selon les capacités à pouvoir aménager un espace de travail chez soi. D'autant plus que si le télétravail confère des avantages comme celui d'avoir une tenue confortable, il a aussi des inconvénients comme la manque de vie sociale. Le télétravail comporte également des obligations vis-à-vis de son employeur.

Étant donnée la menace du risque sanitaire, un employeur peut obliger un salarié à télétravailler. Et ce, sans que cela soit formalisé d'une manière ou d'une autre. À contrario, une demande de télétravail peut-être refusée par un patron. 

Des horaires de travail précis

Mais attention, le télétravail n'échappe pas pour autant aux règles du Code du travail. Cela nécessite donc que des horaires soient fixées pour le temps de travail du salariés. "Les plages horaires pendant lesquelles le salarié est disponible doivent être précisément déterminées par l’employeur", indique le site du ministère du Travail. 

À écouter aussi

Le salarié n'est alors pas obligé d'avoir un espace dédié de travail, sauf si la charte de l'entreprise le précise. Par ailleurs, le télétravail ne permet par d'avoir une rémunération spéciale afin d'indemniser des frais engendrés par l'activité professionnelle à domicile. Toutefois, le salarié a le droit à des tickets restaurants, au nom de l'égalité de traitement entre les salariés. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.