2 min de lecture Santé

Coronavirus : 3 questions sur les masques transparents

ÉCLAIRAGE - Deux modèles de masques transparents ont été homologués par les autorités. Ils permettent notamment aux personnes sourdes et malentendantes de lire sur les lèvres tout en évitant la contamination au coronavirus.

Les masques transparents sont déjà commercialisés en France
Les masques transparents sont déjà commercialisés en France Crédit : BRUNO FAHY / Belga / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Tous les sourires seront-ils bientôt visibles malgré la crise sanitaire ? L'obligation du port du masque ne cesse de s'étendre depuis le déconfinement, et avec elle la difficulté de lire les expressions du visage derrière le tissus ou le papier qui couvrent la bouche et le nez. Pour remédier aux soucis de communication que cela peut poser, une solution existe : les masques transparents.


Aujourd'hui deux prototypes de ces nouveaux équipements ont été validés par la Direction générale des Armées (DGA), chargée de tester les masques dits "grand public". Ceux-ci sont déjà arborés par les membres du gouvernement et Jean-Michel Blanquer a annoncé jeudi 26 août qu'ils seraient fournis aux enseignants de maternelle et des classes Ulis (Unités localisées pour l'inclusion scolaire, pour les élèves en situation de handicap). Voici tout ce que vous devez savoir sur ces masques à la fois inclusifs et novateurs.

Pourquoi un masque transparent ?

Les masques transparents été créés à l'initiative de personnes sourdes et malentendantes qui, en pleine crise sanitaire, ont été confrontées à la barrière des masques traditionnels. Couvrant le nez et la bouche, ceux-ci empêchent la lecture labiale, outil indispensable pour nombre d'entre elles. 

Mais ces masques transparents sont utiles à toutes et tous, et en particulier aux enfants. "Les enfants ont besoin de lire les expressions, et le masque empêche de voir les mimiques", expliquait la psychiatre pour enfants Nathalie Michaud à RTL.fr le 24 août dernier. Dans ces circonstances, certains peuvent développer des difficultés à communiquer et développer des troubles du langage.

Qui peut en être équipé ?

À lire aussi
Un moniteur de fréquences cardiaques (illustration) santé
États-Unis : un homme réanimé après un arrêt cardiaque de 45 minutes

Comme annoncé, par le ministre de l'Éducation nationale, les enseignants de maternelle et de classes Ulis se verront fournir des masques transparents. "Ils recevront ces masques via les rectorats qui sont en charge de passer commande", explique Céline Poulet, secrétaire générale du Comité interministériel au handicap (CIH) qui a suivi de près le développement de ces équipements. 

Au gouvernement et dans la haute administration, leur utilisation est déjà répandue, assure-t-elle, et plusieurs entreprises ont déjà passé commande auprès des fournisseurs. "On a beaucoup de demandes des orthophonistes aussi." 

En tant que particulier vous pouvez tout autant vous en procurer. Il vous suffit de passer commande sur les sites dédiés en attendant que ceux-ci soient disponibles dans les dispositifs courants tels que les grandes surfaces ou les pharmacies.

Où s'en procurer et à quel prix ?

Pour le moment, les masques transparents sont disponibles en pré-commandes sur les sites des deux fabricants homologués. Il existe le modèle "Sourire" de la société lyonnaise Odiora et celui développé par la toulousaine Anissa Mekrabech, disponible sur son site masqueinclusif.com

Leur prix est compris entre 10 et 15 euros. Ils sont lavables une vingtaine de fois dans les mêmes conditions que les masques en tissus - soit trente minutes à 60 degrés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Handicap Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants