2 min de lecture Paris

Contamination radioactive de l'eau : la préfecture de Paris dément tout risque pour la santé

La préfecture de Paris a catégoriquement démenti sur Twitter tout "risque pour la santé publique" à consommer l'eau potable de la capitale, après une alerte à la pollution au tritium de l'association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest.

La distribution de l'eau potable fait partie des services publics locaux (illustration).
La distribution de l'eau potable fait partie des services publics locaux (illustration). Crédit : JAUBERT/SIPA
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

L'eau du robinet parisienne radioactive ? C'est en tout cas ce qu'assurait ce mercredi 17 juillet l'association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO). L'ACRO a en effet assuré que "6,4 millions de personnes sont alimentées par de l'eau contaminée au tritium" selon "des données fournies par le ministère de la Santé".

Pour rappel, le tritium est une molécule radioactive, notamment issue des réacteurs nucléaires. Si "aucune valeur ne dépasse le critère de qualité de 100 Bq/L (Becquerel par litre) instauré par les autorités sanitaires", reconnaît l'association, "la présence régulière dans l'eau du robinet de tritium rejeté par les centrales nucléaires met en évidence un risque de contamination d'autres polluants radioactifs à des niveaux beaucoup plus élevés", argumente l'ACRO, qualifiant le tritium de "lanceur d'alerte". 

"L'eau du robinet peut être consommée sans restriction" selon la préfecture

Alors que l'association assurait que 268 communes étaient concernées, dont de "grandes agglomérations" comme Orléans, Blois, Tours, Angers, Nantes, et 122 communes d'Ile-de-France, la préfecture de Paris a catégoriquement démenti ce vendredi 19 juillet sur Twitter tout "risque pour la santé publique" à consommer l'eau potable de la capitale.

Après les nombreuses alertes sur les réseaux sociaux à la pollution au tritium, la préfecture a assuré qu'aucun arrêté préfectoral n'a été pris par le préfet de Paris et que les valeurs observées à ce jour ne montrent pas de risque pour la santé publique. "L'eau du robinet peut donc être consommée sans restriction", rappelle ainsi la préfecture sur son compte officiel. 

Le tritium présent à des doses infinitésimales dans l'eau

À lire aussi
L'Impossible Visite vous téléporte dans Paris Augmenté
Testez la téléportation avec l'Impossible Visite de Flyview

L'Assistance-publique des Hôpitaux de Paris a retweeté le message. "Boire l'eau de Paris ne présente pas de risque pour la santé, le tritium est présent à des doses infinitésimales dans l'eau, sans le moindre risque à court, moyen et long terme", a souligné de son côté, Eau de Paris, également sur Twitter. Après l'alerte de l'ACRO, plusieurs messages postés sur les réseaux sociaux affirment que l'eau de la capitale est polluée et nocive et qu'il ne faut pas la boire.  

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Paris Eau Préfecture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants