1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le gouvernement veut rénover le réseau d'eau potable et colmater les fuites
1 min de lecture

Le gouvernement veut rénover le réseau d'eau potable et colmater les fuites

Le gouvernement lance aujourd'hui un comité de pilotage chargé d'élaborer pou cet été un plan anti-fuites. Le réseau français d'eau potable est ancien et plus de 20% de l'eau transportée s'évapore dans la nature.

De l'eau courante (illustration)
De l'eau courante (illustration)
Crédit : Thinkstock/P?ter Gudella
C'est notre Planète du 24 avril 2018
00:01:34
Sophie Joussellin & La rédaction numérique de RTL

Éviter le gaspillage d'eau. Le gouvernement lance aujourd'hui une concertation pour la rénovation du système d'eau potable en France qui est vieillissant. Un projet de plan anti-fuites est notamment à l'étude.

Ce réseau aujourd'hui il est composé de près d'un million de kilomètres de tuyaux qui acheminent chaque jour 19 millions de mètres cube d'eau jusque dans nos foyers. Mais l'usure et les mouvements de terrain provoquent des fuites. Plus d'un litre d'eau sur 5 n'arrive jamais à destination. Chaque jour, c'est l'équivalent de 1000 piscines olympiques qui s'évapore dans la nature.

Mais il n'y a pas que le réseau d'eau potable qui va mal. La France compte plus de 20.000 stations d'épuration destinées au traitement des eaux usées et 90% d'entre elles seraient en fin de vie. Il faut dire que nos infrastructures sont anciennes : la dernière grosse vague d'investissements date de l'après-guerre.

Manque d'investissement

Depuis, il y a eu peu de remise à niveau de grande ampleur. On est aujourd'hui sur un rythme de renouvellement de 150 ans des réseaux d'acheminement de l'eau potable, alors qu'ils sont faits pour durer une soixantaine d'années.

À écouter aussi

Quant au stations d'épuration 90% d'entre elles ont plus de 40 ans. Et c'est dans les zones rurales que la situation est la plus problématique, les communes n'ayant ni les moyens, ni la main d'oeuvre pour mener à bien une rénovation complète.

Un comité de pilotage va donc à partir d'aujourd'hui avoir pour tâche d'établir un diagnostic précis, de chiffrer le financement nécessaire et de monter des projets d'investissements pour ces communes. Des assises de l'eau devraient ensuite se tenir cet été et aboutir à un plan anti-fuites.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire